COVID-19 : Protéger aussi les assistés sociaux

COVID-19 : Protéger aussi les assistés sociaux
L’Action populaire des Moulins, l’Action DIGNITÉ Lanaudière et le Collectif anti-pauvreté de Lanaudière joignent leur voix au Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) dans leurs demandes.

Une soixantaine de groupes de la société civile joignent leurs voix au Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) afin d’exiger de la cohérence dans l’aide apportée à la population durant la pandémie en cours.

Parmi ces groupes, on retrouve l’Action populaire des Moulins, l’Action DIGNITÉ Lanaudière et le Collectif anti-pauvreté de Lanaudière. Tous demandent un soutien suffisant pour aider les personnes sans emploi à faire face à la crise, elles aussi. La missive rappelle que ces personnes doivent composer avec des obstacles supplémentaires pour s’adapter en situation de crise et que le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) mettrait actuellement ces personnes à risque.

Les groupes cosignataires tiennent à attirer l’attention du premier ministre François Legault et du ministre Jean Boulet (MTESS) sur la nécessité de faire preuve de souplesse administrative et de mettre rapidement en place des mesures visant à augmenter les ressources financières des personnes les plus vulnérables. « Le but est de leur permettre de respecter les consignes de santé publique et de protéger leur santé, déjà très éprouvée par le manque de tout, un stress permanent et un quotidien épuisant », disent-ils dans un communiqué.

Souplesse, solidarité et cohérence

Les annonces d’assouplissement à l’assurance-emploi au fédéral et la mise en place du Programme d’aide temporaire aux travailleurs (PATT COVID-19) au provincial ont donné à réfléchir aux groupes de défense de droits des personnes assistées sociales, à travers la province.

« Le chèque de base à l’aide sociale est de 690 $ par mois. L’insuffisance met carrément les gens en danger ! D’autant plus que, dans les centres locaux d’emploi (CLE), on demande encore cette semaine aux gens les plus vulnérables de la société de se déplacer pour amener des documents », affirme Marielle Bouchard, du Regroupement des femmes sans emploi du Nord de Québec. « Ce qu’il faut, en temps de crise, c’est de la solidarité et de la souplesse. Le gouvernement doit être cohérent et mettre en place des mesures pour aider l’ensemble de la société », ajoute-t-elle.

Soutenir les populations les plus à risque

Selon les groupes de la sécurité civile, les demandes de la Santé publique de réduire les déplacements et rassemblements au maximum laissent non seulement les plus pauvres dans l’impossibilité de respecter la quarantaine, mais elle les prive aussi de ressources essentielles à leur survie.

« Avec l’insuffisance du chèque d’aide sociale, il n’est pas rare que les gens fassent 3 ou 4 épiceries différentes pour courir les spéciaux, le plus souvent à pied ou en autobus. Les personnes assistées sociales peinent déjà à se nourrir en temps normal, devant parfois se débrouiller avec moins de 50 % de la Mesure du panier de consommation. Ce sont les personnes les plus à risque d’être touchées par la COVID-19 qu’on laisse actuellement sans appui. On les amène à s’exposer inutilement au risque de contagion. Les gens nous appellent parce qu’ils ont peur de sortir porter un papier demandé par leur agent d’aide sociale, mais les conséquences s’ils n’y vont pas seront catastrophiques. La Santé publique devrait donner un avis très sérieux aux autorités provinciales pour permettre à l’ensemble de la population de se protéger », affirme Roxane Blanchet de l’Association de Défense des Droits sociaux de la Rive-Sud.

Quatre mesures demandées

Pour toutes ces raisons, les cosignataires demandent que les mesures suivantes soient mises en place de façon urgente : remettre à l’ensemble des prestataires d’aide de dernier recours une prestation spéciale pour porter le montant de leur prestation à 1 210 $, soit l’équivalent du montant du Programme solidarité sociale 66/72 (« Programme revenu de base »), le plus rapidement possible; l’ajustement des limites des avoirs liquides au seuil de la solidarité sociale pour tous les prestataires; l’assouplissement au niveau des coupures de dons pour favoriser la solidarité; et l’assouplissement du traitement administratif des dossiers, notamment la suspension de demandes de documents qui entraîneraient des déplacements. (PC)

Partager cet article

25
Commentez l'article

avatar
13 Fils de commentaires
12 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
18 Auteurs du commentaire
Marie Martine LizotteCarole MartindbsixxTammyAnnie Beaulieu Auteurs de commentaires récents
Stephane Blouin
Invité
Stephane Blouin

Effectivement, il est illogique que l’on donne 2000$ par mois d’aide a certains alors que l’on empêche les assistées sociaux d’économiser pour avoir plus de 1500$ total en argent.

Gilles Marchand
Invité
Gilles Marchand

Vous avez tout à fait raison M. Blouin. Il ya puis-ajouter un manque de cohérence dans les actions gouvernementales pour que ce soit équitable pour tous.

Daniel
Invité
Daniel

j’essaie de comprendre….mon ami travaille 10 heures par semaine et il va recevoir 2,000 par mois
pour 4 mois…………..

Jessica Page
Invité
Jessica Page

Je suis d’accord avec toi ! Ont devrais avoir 1500$ et non 1210$.

Bruno
Invité
Bruno

Svp, que cette mesure soit adoptée au plus vite beaucoup souffre en silence et on besoin de cette ajustement de l’aide social en temp de crise

stephane lortis
Invité
stephane lortis

Sil-vous plait aider les gens qui son inapte temporaire qui son malade avoir un plus gros montant nous souffront comme toute la population et on n’est beaucoup plus a risque en alllant faire plusieurs épicerie augmenter le cheque pour au moin 3 mois le temps de la pendemie serais logique et aiderai la situation merci

Johanne
Invité
Johanne

Tellement d’accord moi de profession était infirmière aux..j’ai été soudainement obliger un arrête de travail et ce sans retour possible .Québec n’as pas voulu reconnaître ma situation pour finalement aboutir sur le programme de solidarité social avec contraintes sévères à l’emploi et le gouvernement pense que des gens dans cette situations pouvont vivre avec 1100.00 par mois et que maintenant le seuil pour vivre est de 2000.00 par mois chercher l’erreur

marc poirier
Invité
marc poirier

Je suis depuis trois mois sur l aide scocial, de plus le logement que je loue, est insalubre,, expliquation, il ys as d importante infiltration d eau lors de pluis, il ys a meme a l entrer de mon logement une pompe quis demare tout les 15 a 30 minutes, et de plus meme si il ne pleut pas sous les plancher il ys as de l eau car le plancher fe ceramique est tres froit et par endroit l eau passe a traver des joint des tuile donc il ys as de l eau en permanance sous les plancher… Lire la suite »

marc poirier
Invité
marc poirier

et pour ce quis est de notre revenue aide social, 690.00$est clairement insufisant car personne n as la meme situation , par consequant la somme mentionne doit etre ajuste minimum $1500.00 par mois

Tammy
Invité
Tammy

Va a la regie

P. Auger
Invité
P. Auger

J’ai des contraintes sévères à l’emploi, skizofrene. J’ai déjà peine à sortir de chez moi, avec ce qui arrive, je ne sort plus dutout. Je n’ai rien mangé depuis 3 jours car j’ai pas pu faire d’épicerie comme d’habitude et été contraint de faire livrer du restaurant en me limitant à 1 repas par jour. Je vais pouvoir manger demain car le dépôts de mon aide financière est ce soir à minuit. Québec devrais nous aider avec une aide d’urgence car je suis pas le seul dans cette situation.

pat de laval
Invité
pat de laval

Quel aide on ma coupe. 225$ moi je paie pas mon loyer faut pas nous prendre pour des cons allez voller dans les epicerie attaquez les. Autorité. On est pas ceux designer. A survivre fuck you legault meme le pq coupais pas les cheques

Jessica Page
Invité
Jessica Page

Je suis d’accord avec toi.. Avec mon anxiété, asthme et problème de glande thyroïde.. Normalement je sort faire mes courses avec des amis .. Ou une amie.. Et la je dois tous faire seule et à risque de pogner le covid-19..

Marie Martine Lizotte
Invité
Marie Martine Lizotte

Écoute: covid ou pas, C la vie. Tu as un revenu = déjà chanceux.

Erick Badeau
Invité
Erick Badeau

Rien nous indique a présent que la vie des personnes qui sont la dessus comme moi inapte a travaillé que nous aurons de laide de plus du gouvernement nous somme pour la société des moins que rien et des personnes qui vie juste pour cela moi jai eu 1 accident voiture je me bat avec la saaq depuis 7 ans je vie avec 1000 depuis 3 ans 4 ans de bataille avec se gouvernement mais sais vrai nous sommes rien pour eu juste des personnes qui coûte cher au travailleur

Marie Martine Lizotte
Invité
Marie Martine Lizotte

C ça. La classe moyenne est écoeurée de supporter la masse.

Steph
Invité
Steph

Au secour !! C’est clairement incompétent de la part du gouvernement de même pas essayer de répondre à nos questions. Dites nous au moins si vous prévoyez nous accorder la grâce de discuter de notre situation au moins entre vous…

Ibrahim jbeily
Invité
Ibrahim jbeily

bonjour.. je suis libanais ..j’habite avec ma femme à Terrebonne depuis 7 ans .. chaque année en été je quitte pour passer certains temps avec mes deux fille et la troisième vit avec sa famille ici et elle canadienne..nous restons à la maisone depuis 10 jours .
je vous demande si il y a possibilité à nous aider surtout au point d’argent car j’ai logé une maison à 650$ merci beaucoup

Annie Beaulieu
Invité
Annie Beaulieu

Je suis prestataire d’aide sociale avec contrainte sévère à l’emploi et je demeure dans un hlm. En plus de la crise de la COVID-19, j’ai eu une grosse augmentation de loyer de 80$. C’est déjà difficile de se nourrir et la ville en profite pour venir en chercher plus dans mes poches. Ça sera encore plus difficile pour se nourrir.

Tammy
Invité
Tammy

Ya tellement de gens qui vont faire la demande durant le Covid et se rendre compte que c’est un creve faim le montant qu’il nous donne donc aussi Ben le monter tout suite pis ça rie pas dans face du monde

Marie Martine Lizotte
Invité
Marie Martine Lizotte

Va travailler!

dbsixx
Invité
dbsixx

il a aucune sfacon que je puisse me trouver un emploi a ce moment ci. Je ne me qualifie pas pour le chque d’urgence et mon chomage viens de terminer. Je suis sur le bs avec aucune ressources. Gouvernement de marde. CRISSE AIDEZ_NOUZ!!!!! Mon amie qui travail a peine 10 heures par semaine dans un entrepot a droit a 2000k tabarnak c’est quoi le fucking deal????

Marie Martine Lizotte
Invité
Marie Martine Lizotte

Le B.S. EST une ressource…

Carole Martin
Invité
Carole Martin

Oui l’épicerie coûtera plus cher pour les plus pauvres et ceux qui aident un proche…

Marie Martine Lizotte
Invité
Marie Martine Lizotte

Vous êtes lourds à porter. Revoyez vos exigences envers les payeurs d’impôt qui vous font vivre.