Créer, produire et mixer, l’art de Poirier

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Créer, produire et mixer, l’art de Poirier
Ghislain Poirier, mieux connu sous le nom Poirier, est DJ, producteur et compositeur de musique. Le Terrebonnien d’origine a parcouru beaucoup de chemin depuis le début du millénaire (Photo : courtoisie)

Ghislain Poirier, mieux connu sous le nom Poirier, est DJ, producteur et compositeur de musique. Le Terrebonnien d’origine a parcouru beaucoup de chemin depuis le début du millénaire.

Artiste multidisciplinaire, Poirier a déjà collaboré à la chronique «Pellicule et popcorn» de «La Revue» par ses critiques de films, il a exposé à quelques reprises ses dessins et peintures, il a lancé un premier album de musique électronique en 2002 et présenté d’innombrables spectacles à travers le monde. Il vient tout juste de sortir l’extrait Le monde est à nous, avec la voix de l’artiste Imposs.

S’exprimer autrement

«Lorsque je regarde en arrière, je me dis – et j’en suis fier – que j’ai eu le « guts » de sauter et de tomber dans la musique.»

«Lorsque je regarde en arrière, je me dis – et j’en suis fier – que j’ai eu le « guts » de sauter et de tomber dans la musique. C’est arrivé plus tard et ça a été probablement la décision la plus importante de ma vie. Ça n’a pas été facile, puisque quand j’ai décidé de sauter, je mettais en veilleuse certains autres projets et passions. Et tu te demandes toujours si financièrement, c’est pour être OK», nous explique-t-il.

«Je l’ai fait, ajoute Poirier, parce que je sentais que j’avais besoin de m’exprimer autrement et je ne voulais surtout pas avoir de regrets. Plus je faisais de la musique, plus ça devenait clair. Je voulais de plus en plus créer de la musique et je crois que ça a été ma principale motivation. Pour m’exprimer, la création musicale était le médium idéal pour moi.»

Poirier international

Et Poirier a su s’exprimer au Québec, en Europe, en Afrique et dans les deux Amériques par ses créations (plus de 10 albums parus) et ses collaborations (Face-T, Fwonte, Boogat, MC Zulu).

«Quand je collabore avec d’autres artistes, dévoile Poirier, je pense que j’atteins des zones que je n’aurais jamais atteintes seul et chaque fois, ce sont de belles rencontres. C’est un processus que j’aime particulièrement et que je n’arrêterai pas.»

Il présente également depuis 2014, avec les DJ Mr. Touré et Kyou, les soirées mensuelles Qualité de Luxe à Montréal, des soirées de danse au son des mix des trois DJ.

Poirier aime autant créer qu’ambiancer une soirée en mixant. «Les deux se nourrissent et s’influencent. Par exemple, l’art du « DJing », c’est de réagir à ce que tu reçois « live ». Tu sais, il arrive que cinq minutes avant un « gig », je n’aie pas tout finalisé. Il y a une conversation invisible qui se passe entre les gens et moi, il se passe quelque chose et si tu n’y fais pas attention, tu passes à côté. Il faut être sensible à ce qui se passe autour. Par contre, si j’étais seul sur une île déserte, je pense que je passerais mon temps à créer.»

Pour tout savoir sur cet artiste multidisciplinaire, il faut visiter le site poiriersound.com, et pour suivre ses prestations, il faut consulter la page Facebook «Poirier». Enfin, ses créations figurent sur toutes les plateformes musicales.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar