Daniel Walker marche dans les pas de George Reinitz

Véronick Talbot et Gilles Bordonado
Daniel Walker marche dans les pas de George Reinitz
Daniel Walker est le premier propriétaire individuel privé des Meubles Jaymar depuis le départ du fondateur George Reinitz (en médaillon) en 2000.

VENT DE NOUVEAUTÉS CHEZ JAYMAR

L’année 2014 se sera clôturée de belle façon pour Meubles Jaymar, qui vient d’ouvrir une nouvelle salle de montre à son usine de Terrebonne. D’une superficie de 8 000 pieds carrés, elle comporte 22 aménagements spéciaux décorés en plus d’une galerie de lits rembourrés.

Pour faciliter l’expérience d’achat de la clientèle, des  «clips vidéo» peuvent par ailleurs être visionnés sur place, entre autres sur la qualité des produits, les cuirs, les tissus et les processus de fabrication. On retrouve également des échantillons de tissus et de cuirs complets, et de nombreux choix de finis. Pour bien expliquer l’éventail de possibilités et de modèles aux visiteurs, un personnel expérimenté accueille les clients.

«Il s’agit d’une salle de montre au goût du jour et nouveau genre dans l’industrie du meuble, où se plairont les consommateurs, détaillants et professionnels. Nous avons voulu créer une ambiance relaxe où les visiteurs peuvent découvrir nos produits en toute liberté. Nous désirons simplifier le choix du consommateur et répondre à ses besoins. Il sera possible de voir, dans notre salle de montre, plus de modèles que chez l’ensemble de nos détaillants, incluant des nouveautés. Nous référerons ensuite systématiquement tous nos visiteurs aux détaillants», de mentionner Daniel Walker, président et chef de la direction de Meubles Jaymar.

Située au 75, rue Jaymar, à Terrebonne, la nouvelle salle de montre est ouverte du lundi au mercredi, de 10 h à 17 h, le jeudi, de 10 h à 21 h, ainsi que le vendredi et samedi, de 10 h à 17 h. Dès janvier, elle sera aussi ouverte le dimanche, de 11 h à 17 h.

Une équipe de direction sur place

Autre fait marquant des derniers mois: M. Walker s’est porté acquéreur de 100 % des actions de Meubles Jaymar, ce qui permettra désormais à l’équipe de direction d’être sur place et d’être pleinement dédiée aux activités de l’entreprise.

Ayant travaillé dans le domaine du meuble avec son père avant d’obtenir son BAA en finance-marketing en 1980, M. Walker évolue dans l’industrie du meuble depuis de nombreuses années. Il a notamment occupé des postes de direction chez GE, Meubles Carrier et le Groupe Bermex.

Une longue histoire

Fondée en 1956 par George Reinitz, un Hongrois d’origine, l’entreprise Jaymar a représenté un investissement majeur lors de son déménagement de Montréal au jeune parc industriel de Terrebonne, en 1968. C’est le maire Claude Paquette qui avait attiré la firme dans le parc Léveillé.

Considéré comme l’un des plus importants fabricants de meubles rembourrés au Canada, le manufacturier a été maintes fois primé par le prestigieux détaillant Eaton qui soulignait la haute qualité de ses ensembles de salon.

M. Reinitz, survivant de l’Holocauste, ancien lutteur olympique de niveau international, homme affable et toujours souriant, a pris sa retraite en 2000, vendant l’entreprise qui comptait alors 325 employés à une société d’investissement américaine, River Associates, dont le siège social était à Chattanooga, au Tennessee.

Plus grand employeur privé de la région, Jaymar a encore changé de mains en 2003 alors que Shermag, entreprise de meubles de Sherbrooke, en a fait l’acquisition. Le chiffre d’affaires s’établissait alors à 40 M$.

En 2009, le Groupe Bermex a acheté 85 % des actions de Shermag et a pris le contrôle de Jaymar, alors durement touché par la concurrence mondiale. Les employés syndiqués ont maintes fois fait des compromis pour maintenir leurs emplois. La compagnie ne comptait plus que 125 employés, un nombre similaire aujourd’hui. Cela fait cependant toujours de Jaymar l’un des principaux employeurs privés de la région.

Son acquisition par M. Walker, un investisseur local, insuffle déjà un vent nouveau au sein de l’entreprise. Il est le premier propriétaire individuel de Jaymar depuis George Reinitz.

Notons que M. Reinitz a été intronisé en 2004 au Mur des bâtisseurs de La Revue et du Centre local de développement économique des Moulins pour sa contribution exceptionnelle au développement industriel de Terrebonne.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar