D’autres projets environnementaux

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
D’autres projets  environnementaux
La Ville de Terrebonne veut favoriser l’installation de bornes électriques sur son territoire. (Photo : archives)

Acquisition de véhicules écoénergétiques, déploiement de bornes de recharge, formation sur l’écoconduite pour les employés : le comité exécutif de la Ville de Terrebonne souhaite appliquer plusieurs mesures émanant de rapports déposés récemment par la firme FP Innovations et l’Institut du véhicule innovant.

Parce que le Ville de Terrebonne doit régulièrement remplacer certains de ses véhicules, un «outil d’aide à la décision» sera instauré. Ce dernier permettra, selon les besoins et le budget, de voir quels véhicules prioriser pour le remplacement, explique la Ville de Terrebonne, questionnée au sujet de l’initiative du comité exécutif. Un véhicule utilitaire sport arrivant en fin de vie utile pourrait possiblement être remplacé par un véhicule sous-compact qui serait suffisant pour les besoins, donne-t-on en guise d’exemple.

Par ailleurs, des emplacements idéaux ont été ciblés pour l’installation de bornes de recharge de niveaux 2 et 3, ajoute la Ville, avec des objectifs qui s’arriment à ceux du gouvernement, lequel vise l’implantation de 1 600 bornes au Québec d’ici 2020. À ce sujet, notons que Terrebonne a prévu, dans son budget 2019, un montant de 50 000 $ pour démarrer un fonds d’investissement afin de favoriser l’installation de bornes électriques sur son territoire.

Elle encourage aussi les commerçants et industries à faire de même.

Terrebonne souhaite, à court terme, former des groupes d’employés qui utilisent souvent un véhicule appartenant à la Ville dans le cadre de leurs fonctions pour qu’ils adoptent une conduite automobile écoresponsable. À plus long terme, la Ville aimerait idéalement que tout le personnel suive cette formation sur l’écoconduite.

Texte: Jean-Marc Gilbert

Partager cet article

Commentez l'article

avatar