Débat

Gilles Bordonado

La Revue présente depuis quelques semaines, dans chacune de ses éditions, plusieurs articles sur la présente campagne électorale. Nous y investissons beaucoup d’énergie et de grands espaces, car nous jugeons qu’une campagne électorale est un exercice démocratique important et que nous nous devons d’être le reflet des positions des candidats dans la course.

Quelques personnes ont sollicité La Revue pour l’organisation de débats à l’occasion de ce scrutin, un peu comme nous l’avions fait lors des élections municipales l’an dernier.

Malheureusement, ce ne sera pas chose possible étant donné le peu de temps disponible avant l’échéance du 1er octobre et le fait que nous sommes débordés. Nous sommes en préparation du 35eReflet économique, un magazine qui comptera 100 pages. C’est une tâche titanesque à mener de front avec la couverture de presse, la publication du Trait d’Union MAG (désormais une fois par mois), de journaux de quartier et autres.

Pour bien faire les choses, ce n’est pas un, mais bien trois débats que nous devrions organiser, puisque la MRC Les Moulins est touchée par trois circonscriptions. Chacune compte un minimum de quatre candidats, dont certains ne sont connus que depuis une dizaine de jours.

Lorsque nous avions coorganisé le débat municipal de Terrebonne avec la Télévision régionale des Moulins, nous avions un peu plus de temps, ce qui nous manque cruellement à ce moment-ci. Qui plus est, TVRM a dû laisser aller deux journalistes, l’une étant devenue candidate aux élections et l’autre oeuvrant à la campagne d’un autre candidat. Sans en avoir parlé à son vaillant directeur, je déduis qu’il travaille d’arrache-pied avec des effectifs réduits.

Quant à la participation de la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins à des débats, j’évalue que l’organisme doit être très occupé par le lancement de ses activités le 19 septembre et l’organisation du Gala Vision, spécial Reflet économique des Moulins, auquel nous collaborons. Et il faut considérer que la Chambre est actuellement privée de sa directrice générale, qui tente de se faire élire dans Les Plaines. L’équipe de Pierre Nevraumont, président qui assure l’intérim, n’a sûrement pas le temps de monter des débats.

Nous sommes tous des gens de bonne volonté et travaillants, mais la mise sur pied de trois débats en si peu de temps est totalement impossible.

Je vous invite cependant à nous lire chaque semaine, car les positions des candidats dans la course vous sont présentées toutes les semaines. Qui plus est, notre rédactrice en chef et son équipe nous préparent un portrait général qui vous présentera chaque candidat et candidate, et qui vous permettra de comparer les priorités de l’un et l’autre. Il vous sera possible, en nous lisant, de mieux les connaître et de savoir où ils logent. Ce sera pour vous une opportunité supplémentaire de vous faire une opinion dans l’actuelle campagne électorale qui est déjà très forte en rebondissements.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar