Départ subit de Daniel Sauriol

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Départ subit de Daniel Sauriol
Alain Marcoux est le nouveau directeur général de la Ville de Terrebonne.

La Ville de Terrebonne a pris plusieurs personnes par surprise, le 21 décembre, en annonçant le départ immédiat de son directeur général, Daniel Sauriol. C’est Alain Marcoux, ex-directeur général de la Ville de Montréal, qui le remplace.

En entrevue téléphonique, le maire Marc-André Plante rapporte que le départ de M. Sauriol s’est fait d’un commun accord. «Il a été appelé à tenir la barre de l’administration durant une période somme toute turbulente. J’ai eu une bonne discussion avec lui au cours des dernières semaines. Il avait aussi le désir d’aller relever d’autres défis professionnels», affirme le premier magistrat, sans vouloir donner plus de détails sur son départ. M. Sauriol quitte son poste avec une indemnité de départ de 189 000 $, soit l’équivalent de 12 mois de salaire.

M. Plante tient à le saluer pour «le travail exemplaire» qu’il a accompli non seulement au cours de la dernière année, où il avait été confirmé dans ses fonctions de directeur général – poste qu’il occupait par intérim depuis le départ de Luc Papillon –, mais aussi pour ses 18 ans à l’emploi de la Ville.

«Il a mis la table à la transformation organisationnelle et il a fait preuve d’une très grande loyauté envers la Ville de Terrebonne, tant dans les meilleurs moments que dans les périodes plus difficiles», ajoute-t-il.

Lorsqu’on lui demande pourquoi une nouvelle d’une si grande importance est annoncée à quelques jours de Noël, le maire répond qu’au départ, la date prévue était le 9 janvier. Toutefois, puisque le directeur général a souhaité l’annoncer à ses collègues lors d’un dîner des Fêtes, la Ville a voulu l’officialiser en partageant la nouvelle avec les employés le 20 décembre et le grand public le lendemain.

Déjà au travail

Officiellement, Alain Marcoux, 73 ans, entrait en poste le 21 décembre, mais il est physiquement à l’hôtel de ville depuis le 8 janvier. Sa rémunération annuelle est de 205 000 $ et son contrat, d’une durée de deux ans.

Le maire Plante se réjouit de l’arrivée de ce gestionnaire municipal qui a notamment évolué à Sainte-Foy, à Québec et à Montréal au cours des 27 dernières années. Il était directeur général de la Ville de Montréal depuis 2013, poste qu’il a occupé jusqu’en juin 2018.

«Quand nous avons su que Daniel partait, je n’avais qu’un nom en tête. Nous avons approché M. Marcoux sans connaître son intérêt. Il a finalement accepté. C’est quelqu’un avec une grande expérience, une sommité dans le milieu municipal», ce que le premier magistrat juge pertinent quand on pense que la majorité des conseillers municipaux en sont à leur tout premier mandat.

«Je suis très heureux que monsieur le maire et ses collègues aient souhaité que je devienne directeur général de Terrebonne, ville en plein développement», témoigne M. Marcoux dans un communiqué de presse.

Il dit arriver avec trois enjeux bien précis en tête : une intégrité, une transparence et une équité absolues de la fonction publique, le développement d’une profonde culture d’amélioration continue des services, et l’amélioration de la performance et de la productivité de l’administration publique.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar