« Depuis l’arrivée du Bloc à Ottawa, la vie parlementaire n’est plus ce qu’elle était »

– Roger Gaudet

«Le Bloc Québécois est là pour dénoncer les agissements du gouvernement en place et poser des questions», soutient le député fédéral bloquiste du comté de Montcalm, Roger Gaudet.

Valérie Maynard

Et en ce début de nouvelle année, le député Gaudet entend fermement poursuivre dans cette voie. «Depuis son arrivée au pouvoir, le premier ministre Martin semble plus intéressé par le volet international que par ce qui se passe dans son propre pays», déplore M. Gaudet.

Dans le même optique, le député s’interroge sur les promesses de Paul Martin à l’effet que le Canada versera quelque 425 millions de dollars pour venir en aide aux pays d’Asie touchés par les tsunamis de décembre. «On n’a pas suffisamment de logements sociaux ici, et là-bas, ils vont construire des hôtels avec notre argent», dénonce-t-il avant de poursuivre : «C’est sûr que c’est important d’aider les gens là-bas. Mais il faut aussi s’aider avant tout.» Le député entreprendra par ailleurs une tournée dans la région sur le logement social, ce mois de janvier.

Dossiers

Plusieurs dossiers chauds figurent déjà à l’agenda du député, nommément celui de la vache folle et celui tout aussi préoccupant de l’aéroport de Mirabel. «Nous travaillons à obtenir du gouvernement qu’il rétrocède les terres de l’aéroport aux anciens propriétaires», indique-t-il. La tâche est ardue, d’autant que personne n’ose se prononcer clairement dans ce dossier. En outre, dès février ou mars, le député prévoit déposer à la Chambre des communes une loi anti-briseurs de grève.

En avril prochain, lors des négociations avec l’Organisation mondiale du commerce (OMC), le Bloc, de concert avec les autres partis fédéraux, défendra les intérêts des producteurs canadiens en matière de gestion de l’offre du lait, du poulet, du dindon, des œufs d’incubation et des œufs de consommation. «Présentement, le Canada importe 3 % de ces produits. On ne veut pas augmenter ce pourcentage», explique-t-il. Une motion à cet effet a d’ailleurs été déposée à la Chambre des communes par M. Gaudet en décembre dernier. D’un point de vue plus local, le député Gaudet poursuivra sa représentation auprès des divers organismes de son comté. Les travaux parlementaires en Chambre reprendront le 31 janvier.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar