Des artistes pour le lancement de Chartwell TV

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Des artistes pour le lancement de Chartwell TV
Bruno Pelletier et Marco Calliari ont dédié des chansons, ici La Quête au personnel de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur, situé de l’autre côté de la rue. (Photo : Pénélope Clermont)

Les événements se font rares ces derniers mois, mais Chartwell en a tenu un en grand au Teasdale, son complexe du secteur Lachenaie, le 12 juin. Le groupe de résidences pour retraités y lançait, en collaboration avec EMD – Batimo, la toute nouvelle saison de Chartwell TV, une chaîne exclusive à ses résidents.

La présence du Terrebonnien Emmanuel Auger, de Marco Calliari, de Maxime Charbonneau, de Sonia Benezra et de Bruno Pelletier a incité de nombreux résidents à sortir sur leur balcon ou à s’installer dans le stationnement aménagé pour participer à la fête.

Bruno Pelletier y est allé de grands classiques, dont Le Temps des Cathédrales et La Manic, pour laquelle Marco Calliari l’a même accompagné en italien. En fin de représentation, les deux hommes ont également dédié des chansons, entre autres La Quête au personnel de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur, situé de l’autre côté de la rue. Certains travailleurs en pause sont sortis pour les écouter.

Chartwell TV

L’événement servait surtout à dévoiler le contenu de la programmation de Chartwell TV, une « première mondiale », comme l’a d’entrée de jeu défini Emmanuel Auger. L’interprète du désormais célèbre Christian Phaneuf, dans District 31, a ensuite invité ses comparses Maxime Charbonneau et Marco Calliari à en dire plus sur les émissions qu’ils allaient offrir aux téléspectateurs des résidences privées, lesquels ont été consultés de manière à élaborer un contenu qui soit le reflet de leur communauté.

Les résidents auront ainsi droit à des concepts comme Vélo 67, une balade en vélo avec des résidents animée par Emmanuel Auger, Calliari en Cavale, une émission où le chanteur Marco Calliari passe un moment festif en musique et en chansons avec des résidents, ainsi que Rendez-vous doux, animé par Maxime Charbonneau, qui invite une personnalité publique à passer un coup de fil à un résident et un employé qu’il qualifie de « superhéros ».

Invitée de Rendez-vous doux, Sonia Benezra a fait une apparition-surprise afin de réaliser une entrevue avec le responsable des loisirs du Teasdale, Benoit Béliveau, qui a dû faire preuve de créativité ces derniers mois.

Hommage aux aînés

L’animatrice a par ailleurs offert un touchant témoignage aux personnes âgées. « Vous n’êtes pas les derniers, vous êtes les premiers. Vous avez bâti et sacrifié pour qu’on puisse vivre une meilleure vie et je suis intéressée par la vôtre. Je ne veux pas faire partie d’une société qui [ne vous met pas en avant] », a-t-elle déclaré en s’excusant pour ce qui s’est passé en CHSLD et dans des résidences. « Chaque matin, durant cette pandémie, chaque fois que j’embrassais ma mère, je pensais aux gens seuls qui ne pouvaient pas voir leur famille », a-t-elle ajouté sous le coup de l’émotion.

« Alors que les équipes de Chartwell étaient entièrement vouées au bien-être et à la sécurité des résidents au cours des dernières semaines, EMD – Batimo souhaitait poursuivre sa mission de faire une différence dans la vie des aînés en brisant l’isolement et en s’assurant qu’ils puissent continuer de s’informer, de participer à des activités et de se divertir, a mentionné Francis Charron, président de Batimo et vice-président d’EMD, pour expliquer la naissance de Chartwell TV, qui bénéficie d’ailleurs d’une équipe permanente de professionnels, d’artistes et d’artisans de la télé pour faire vivre la chaîne non seulement durant la pandémie, mais de façon durable dans l’avenir.

Heureux d’avoir accueilli ce grand rendez-vous, Michel Péloquin, directeur général du Teasdale, a conclu : « Avec des moments forts, des primeurs et des clins d’œil à nos résidents et employés, nous n’aurions pu trouver de façon plus brillante de remercier et reconnaître les personnes qui comptent le plus à nos yeux. »

Partager cet article

Commentez l'article

avatar