Des centaines de tannants, totalement comblés

Par Stéphane Fortier
Des centaines de tannants, totalement comblés
La forêt des masques et ses impressionnants échassiers ont provoqué beaucoup d’émotions chez les petits et… les grands.

La 2e édition des Rendez-vous des Tannants, qui avait lieu du 22 au 24 novembre, a de nouveau remporté un grand succès, et la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT) peut s’enorgueillir d’avoir accompli sa mission de… contamination.

S’adressant principalement aux enfants de 4 à 11 ans, les Rendez-vous des Tannants sont une belle façon de les initier à différentes formes d’art et de culture. Danse, théâtre conventionnel et théâtre de marionnettes, musique, contes, art numérique, ateliers divers, bref, le menu était bien rempli. «Notre intention, par cette activité, est de développer la citoyenneté culturelle des jeunes de Terrebonne, principalement, explique Alexandre Provencher, directeur des communications de la SODECT. La mission en est une de contamination. Il s’agit de rendre la culture importante dans la vie des enfants, la culture qui est le 4e pilier du développement d’une société après l’économie, le social et l’environnement. Par ces activités, nous voulions les contaminer», ajoute-t-il avec le sourire.

Pour Louise Martin, directrice générale et artistique de la SODECT, les Rendez-vous des Tannants, avec la pluralité des types de spectacles, se veut une création d’une communauté culturelle. «Nous voulons nous assurer de toucher une diversité de groupes d’âge en offrant des spectacles que les enfants ne voient pas dans le cadre scolaire. Nous explorons d’autres facettes et on parle ici de spectacles inédits présentés à Terrebonne, des spectacles qui sortent des sentiers battus», énonce Mme Martin, qui donne comme exemple des lieux comme la rue.

Cette dernière fait aussi remarquer un point fort important : «La grande majorité des activités des Rendez-vous des Tannants sont gratuites. Et celles qui ne le sont pas sont proposées à des coûts des plus abordables. Pour nous, une plus grande accessibilité à la culture fait aussi partie de notre mission.»

«Pour tous les goûts

Le tout a débuté le vendredi soir avec le théâtre masqué intitulé Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir. Les jeux masqués et le dévoilement se voulaient d’ailleurs les principaux thèmes de cette deuxième édition.

Les Rendez-vous se sont poursuivis le samedi avec d’autres activités, en plein air ou non, parce qu’il faut le préciser, le Théâtre du Vieux-Terrebonne (TVT) de même que l’Île-des-Moulins et ses différents bâtiments étaient les hôtes de la plupart des activités, sans oublier la Maison Bélisle et La Forge.

Toute la programmation misait sur des activités permettant de créer un lien direct entre les spectateurs et la culture. Le samedi 23 novembre, le TVT accueillait le spectacle de danse À travers mes yeux, ainsi que La petite sorcière gentille, spectacle de Marie-Annick Lépine, membre du groupe les Cowboys Fringants, introduisant les enfants à différents instruments. Il fallait voir aussi La forêt des masques, présentée par des échassiers masqués qui déambulaient sur la rue entre l’Île-des-Moulins et le TVT, et Borealis, un spectacle laser. Le dimanche, le Foyer Tergel, situé au TVT, proposait Masques et Motions, un atelier d’initiation au jeu théâtral masqué.

En tout, une vingtaine de spectacles étaient proposés, la place manquant ici pour tous les énumérer.

Mentionnons que la première édition des Rendez-vous des Tannants avait été présentée en 2017.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar