Des gains à faire sur la Rive-Nord

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Des gains à faire sur la Rive-Nord
Le lieutenant du Québec pour le Parti conservateur, Alain Rayes, était accompagné des candidates conservatrices France Gagnon (Terrebonne) et Gisèle DesRoches (Montcalm) lors d’une rencontre à Mascouche le 23 septembre. (Photo : Gilles Fontaine)

Le lieutenant du Québec pour le Parti conservateur du Canada, Alain Rayes, était à Mascouche le 23 septembre, alors qu’il effectuait une tournée de la Rive-Nord. Il était accompagné des candidates conservatrices France Gagnon (Terrebonne) et Gisèle DesRoches (Montcalm).

«Nous venons à la rencontre des gens, des entrepreneurs et en profitons pour rencontrer les médias pour détailler notre programme et leur dire que nous voulons mettre plus d’argent dans leurs poches, a-t-il expliqué. C’est l’ADN de notre parti.»

«Le seul parti à pouvoir changer les choses»

«Si les électeurs et électrices réfléchissent à voter pour le Bloc Québécois, nous leur disons qu’il y a plusieurs éléments sur lesquels nous sommes d’accord avec le parti, mais que nous sommes les seuls à pouvoir les mettre en place, par exemple la déclaration de revenus unique ou notre engagement à ne pas contester la loi 21 du Québec. Seul, le Bloc ne peut le faire», a soutenu Alain Rayes.

Outre avoir annoncé des investissements pour soutenir les usagers du transport en commun, Alain Rayes a mentionné que son parti pourrait envisager d’améliorer le programme TECQ qui soutient les municipalités pour leurs infrastructures.

Corridor énergétique

«Le Québec, comme toutes les autres provinces, va bénéficier du corridor énergétique par le transfert de son énergie ailleurs au pays. Ce corridor pourrait nous amener à notre autonomie énergétique en 2030», a-t-il précisé en faisant la promotion du plan d’Andrew Scheer, chef du parti.

«Contrairement au Parti libéral de Justin Trudeau qui a pris l’argent des contribuables pour acheter un vieux pipeline, le Parti conservateur a un plan concret pour améliorer notre environnement.»

Par ce plan, les conservateurs souhaitent notamment remettre en place les crédits d’impôt pour les usagers du transport en commun, le programme pour améliorer l’efficacité énergétique des maisons, créer un fonds d’un milliard pour soutenir l’innovation ainsi que des crédits d’impôt pour les entreprises qui développeront des brevets verts.

«Nos 55 actions concrètes sont détaillées à unvraiplan.ca. Nous sommes convaincus que ce plan sera accepté de tous», a-t-il conclu.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar