Des garanties pour les producteurs agricoles

Des garanties pour les producteurs agricoles
Luc Thériault rappelle que l’impact sera énorme si certains de nos agriculteurs ne peuvent semer et récolter cette année, pour eux comme pour nous. (Photo : courtoisie) Ottawa, ONTARIO, Canada le 12 November, 2019. © HOC-CDC Credit: Mélanie Provencher, House of Commons Photo Services

Afin d’atteindre la souveraineté alimentaire souhaitée au Québec, le député bloquiste de Montcalm, Luc Thériault, demande au gouvernement fédéral de donner un signal clair au monde agricole et agroalimentaire.

«Il faut soutenir les producteurs, c’est la base de tout. Certains d’entre eux vivent tellement d’incertitude vis-à-vis leur main-d’œuvre et face à la mise en marché de leurs récoltes qu’ils remettent carrément en question leur production de cette année! » explique M. Thériault.

Selon lui, deux mesures doivent être mises de l’avant dès que possible. D’abord, évaluer la possibilité d’augmenter à 90 %, spécialement pour cette année, la portion des pertes assurables pour les producteurs au sein du programme Agri-stabilité. « Avec le niveau de compensation actuel, certains producteurs perdraient moins à sauter une année que de risquer de tout perdre en cultivant », illustre le député. Ensuite, augmenter la capacité de crédit de la Commission canadienne du lait, qui contribuerait à diminuer le gaspillage des surplus actuels, dit-il.

« Les garanties que nous demandons au gouvernement Trudeau sont très importantes pour les producteurs agricoles, notamment dans Montcalm, soutient M. Thériault. Aider nos producteurs, c’est nous aider tous! » (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar