Des mesures élargies déployées

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Des mesures élargies déployées
L’Hôpital Pierre-Le Gardeur est aux prises avec de nombreux cas de gale. Des mesures plus élargies ont été déployées au cours des dernières semaines. (Photo : archives)

CAS DE GALE

Depuis plusieurs semaines, l’Hôpital Pierre-Le Gardeur est aux prises avec de nombreux cas de gale. Recensée d’abord chez des membres du personnel, la gale a été depuis diagnostiquée chez plusieurs usagers. Des mesures élargies ont donc été déployées.

«En raison de cas de gale à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur (CHPLG) et au Centre multiservice de santé et de services sociaux Claude-David (CMV), une opération élargie de traitements préventifs a été déployée au cours des dernières semaines», nous a indiqué Solie Masse, agente d’information au Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière (CISSSL).

«Suivant une recommandation de la Direction de santé publique, a-t-elle ajouté, cette mesure a été mise en place afin d’en arrêter la propagation. Les usagers et les membres du personnel concernés ont reçu le traitement entre le 6 et le 11 juin. De même, un avis de surveillance a été transmis par la poste aux usagers concernés ayant récemment séjourné à l’hôpital.»

De plus, les autorités ont étendu la surveillance aux centres où des usagers ont été transférés ou ont transité au cours des dernières semaines.

«Nous poursuivrons les mêmes actions (traitements préventifs, surveillance) au gré de l’évolution de la situation. En raison de la phase d’incubation de la gale, la situation sera suivie par nos équipes jusqu’à la fin de l’apparition de nouveaux cas. Des communications seront émises au besoin aux personnes concernées.

Nous tenons à rappeler que cette situation ne présente aucun risque particulier pour les usagers qui se présentent au CHPLG», a tenu à rappeler Mme Masse.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar