Deux arrestations en matière de stupéfiants

Deux arrestations en matière de stupéfiants
L’homme qui n’a pas collaboré à son arrestation pourrait également être accusé de voie de fait sur un agent de la paix et d’entrave au travail des policiers.

Les enquêteurs et les policiers du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Ste-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion ont procédé, le vendredi 17 avril, à deux arrestations et une perquisition en matière de stupéfiants.

Vers 15 h 23, les policiers ont été appelés à se rendre sur la rue Chartrand à Terrebonne pour une vérification en lien avec un rassemblement interdit dans le contexte de la COVID-19. Sur place, différents indices ont permis aux policiers de procéder à l’arrestation des deux résidents pour possession de stupéfiants, soit un homme de 24 ans et une femme de 23 ans. Les prévenus ont été conduits au centre opérationnel pour y être interrogés.

Les enquêteurs du Service de police ont été appelés en renfort puis, munis d’un mandat de perquisition, ils ont procédé à la fouille des lieux.  Au terme de la perquisition, les policiers ont saisi près de 5 000 pilules de méthamphétamine, quatre plants de cannabis, près de 200 grammes de cannabis solide (haschisch), près de 1 kg de cannabis en vrac, de l’huile de cannabis, des bonbons au cannabis, plus de 7 000 $ en argent canadien et différents accessoires servant à la production et au trafic de cannabis.

Les prévenus ont été libérés sous sommation. Ils doivent revenir devant la justice à une date ultérieure, au palais de justice de Laval. Ils pourraient faire face à des accusations de trafic de stupéfiants et de possession de stupéfiants dans le but de trafic. L’homme qui n’a pas collaboré à son arrestation pourrait également être accusé de voie de fait sur un agent de la paix et d’entrave au travail des policiers.

Le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion rappelle à la population que toute information concernant des activités criminelles peut être transmise, et ce, en toute confidentialité, en composant le 450 471-4121 ou le 1-800-711-1800, la ligne « Échec au crime ». (PC)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar