Deux incendies en quelques heures à Terrebonne

Jean-Marc Gilbert
Deux incendies en quelques heures à Terrebonne
L'incendie a causé de très lourds dommages au bâtiment résidentiel. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

Les pompiers de Terrebonne ont été fort occupés dans la nuit du 26 au 27 décembre en intervenant sur les lieux de deux incendies qui ont éclaté en l’espace de quelques heures.

D’abord vers 1 h, plus d’une quarantaine de sapeurs ont été appelés à combattre les flammes qui faisaient rage dans au logement situé au rez-de-chaussée d’un bâtiment résidentiel de la rue Saint-Louis, explique Sylvain Dufresne, directeur du Service de sécurité incendie de Terrebonne.

À leur arrivée, une dame qui se trouvait sur les lieux était déjà sortie de la résidence. Souffrant de brûlures et ayant été incommodée par la fumée, elle a été transportée dans un centre hospitalier, où l’on ne craignait pas pour sa vie.

Le brasier avait déjà commencé à se propager au second étage et à l’entretoit du bâtiment, qui a subi de lourds dommages.

«Il nous reste encore quelques détails à vérifier, mais on peut déjà assurer qu’il s’agit d’un incendie d’origine accidentelle», précise M. Dufresne.

Article de fumeur

Vers 6 h, les pompiers ont dû intervenir de nouveau, cette fois pour un incendie allumé par un article de fumeur mal éteint à l’extérieur d’une résidence de la rue d’Angora.

Des pompiers en déplacement qui revenaient de combattre le brasier de la rue Saint-Louis ont été dépêchés sur place très rapidement et ont ainsi pu éteindre le début d’incendie avant qu’il ne se propage aux maisons en rangée de ce secteur résidentiel. Seul un mur extérieur d’une d’elles a été légèrement endommagé.

En cette période de fêtes et de rassemblements, le directeur Sylvain Dufresne rappelle qu’il est important de redoubler de vigilance.

«Il faut faire attention aux chandelles et aux plats comme les fondues. Il y a aussi de plus en plus d’articles de fumeurs qui sont à l’origine d’incendies pouvant causer des dommages importants», conclut-il.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar