Du travail humanitaire en Haïti pour une Mascouchoise

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Du travail humanitaire en Haïti pour une Mascouchoise
Manon Bourassa (au centre) aura la chance d’accompagner cinq autres personnes ainsi que les animateurs de 96,9 CKOI Patrice Bélanger et Bryan Audet pour un voyage humanitaire en Haïti. (Photo : courtoisie)

La Mascouchoise Manon Bourassa aura la chance d’accompagner cinq autres personnes ainsi que les animateurs de 96,9 CKOI Patrice Bélanger et Bryan Audet dans un voyage humanitaire en Haïti.

Du 28 novembre au 5 décembre, les participants auront pour mission d’aménager un espace de jeu à l’école Mark-Bourque à Debussy ainsi que de terminer certains autres travaux, tels que l’aménagement de la cuisine, de la salle de bain et l’organisation de la cantine.

Pour Manon Bourassa, c’est un rêve qui se réalise. «Ça fait plusieurs années que j’ai l’idée de partir en action humanitaire. C’est certainement quelque chose que je ferai plus souvent lors de la retraite. Je me suis donc inscrite au concours de CKOI pour justement vivre un dépassement de soi et vivre ce rêve que j’avais depuis quelque temps. Je me considère très chanceuse de pouvoir vivre cette expérience humanitaire», a mentionné la Mascouchoise de 55 ans.

Une école qui ne vit que de dons

«L’école, construite en 2005 par des policiers du Québec et nommée en hommage à l’un de leurs collègues, Mark Bourque, ne reçoit aucune subvention de l’État et survit uniquement grâce aux dons privés. Il y a beaucoup de belles choses qui se passent dans cet établissement. Sept professeurs y enseignent à plus de 150 élèves. L’école offre un enseignement de base, des uniformes, des fournitures scolaires et une cantine le midi», précise Mme Bourassa.

Si cette dernière n’a pas à payer les frais de son voyage, elle avait l’objectif d’amasser au moins 2 000 $ en dons à remettre à l’école. «J’ai dépassé l’objectif fixé. J’en suis à plus de 2 100 $. Je suis vraiment contente. De plus, j’ai aussi le droit d’apporter trois sacs de 75 kg que je vais remplir au maximum de leur capacité, je vous l’assure. Il y aura du matériel scolaire et des vêtements pour les enfants», conclut-elle.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar