Dumas, de retour sur la grande scène

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Dumas, de retour sur la grande scène
Seul sur scène, Dumas saura nous attirer dans son univers. (Photo : Jimmy Francoeur)

AU TVT LE 12 JANVIER

Après quelques spectacles au Moulinet de l’Île-des-Moulins en début de tournée, l’auteur-compositeur-interprète Dumas nous revient le 12 janvier avec son spectacle Nos idéaux. Pour ce retour, l’artiste foulera la grande scène du Théâtre du Vieux-Terrebonne. Nos idéaux, c’est aussi le titre de son dernier album. Un 12e opus.

«Ça fait plusieurs années que je n’y ai pas joué. J’ai vraiment hâte d’y être. Le concept visuel se prête bien à la scène du TVT», lance Dumas. Malgré cette grande scène, il s’y présentera seul.

«Ça m’a beaucoup stressé au début. Avant la première, je me suis demandé pourquoi je m’étais embarqué là-dedans. Je ne l’avais pas fait depuis un certain temps. Je ne devais pas être rendu là dans ma tête», confie-t-il. Pour lui, c’est en quelque sorte un retour à la source, alors qu’en début de carrière, il était davantage porté à se produire seul sur scène.

«Je suis encore un peu stressé avant les spectacles, mais le contact avec les gens est tellement différent, ça m’inspire. Et au TVT, ça va donner une autre dimension au show. En reprenant la formule solo, je crois que le spectacle s’est rapproché de son X.»

Spectacle solo à la façon Dumas

Ceux qui ont vu Nos idéaux vous diront que Dumas a élevé de plusieurs niveaux le concept du spectacle solo. Il est très loin de l’artiste assis sur un tabouret, illuminé par une unique lumière blanche pendant une prestation acoustique. Ce sera tout autrement le 12 janvier au TVT. «Ça va danser et ça va chanter», assure Dumas. Les spectateurs auront l’impression qu’il sera multiplié sur scène.

Pour y arriver, Dumas se sert d’une mise en scène technique, notamment avec un concept visuel particulier ainsi que l’utilisation de l’électronique et de l’informatique, sans pour autant donner dans l’électro. Au fond, il traine son «studio» sur scène, et tout son être créatif. C’est, pour lui, le spectacle le plus abouti de sa carrière.

Contact direct avec le public

Il veut un contact direct avec les gens. Outre sa performance musicale, toute l’attention de Dumas sera portée vers le public. «Ça demeure assez exigeant d’être seul sur scène pendant deux heures. Le contact avec les gens prend donc toute son importance. Ceci dit, iI n’est pas impossible que j’adopte le même concept pour mes autres tournées», laisse-t-il présager.

Et pour Dumas, quel serait son spectacle idéal? «Un show idéal, c’est lorsque je crée une symbiose entre ceux qui me connaissent bien et ceux qui me découvrent en spectacle. Que tous passent une belle soirée, qu’ils aient chanté, dansé et pensé à autre chose pendant un moment, car je sais que c’est très engageant, de sortir et d’aller voir un spectacle», répond-il simplement.

Heureusement pour ceux et celles qui ont déjà vu Nos idéaux, ils seront encore surpris. «Le spectacle a sa propre vie. Des shows, ça se fait en show. Ça évolue. Pour moi, c’est important que le spectacle bouge et ça va bouger, d’autant plus que la scène, c’est beaucoup mon terrain de jeu», conclut-il.

Comme lorsqu’il souhaite toujours être surpris lorsqu’il assiste à une prestation musicale, Dumas en a fait son défi, le défi de vous surprendre.

***

Pour assister au spectacle Nos idéaux de Dumas, présenté au Théâtre du Vieux-Terrebonne le samedi 12 janvier à 20 h, vous pouvez vous procurer des billets en visitant le www.theatreduvieuxterrebonne.com ou en téléphonant au 450 492-4777.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar