Entreprises : des demandes entendues?

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
Entreprises : des demandes entendues?
Pierre Berthiaume, directeur général de la CCIM. (Photo : archives)

Face à une crise sans précédent, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins (CCIM) ont interpelé les gouvernements pour rapidement mettre en place de nouvelles mesures encore plus musclées afin de soutenir nos entreprises et leurs travailleurs.

La FCCQ et la CCIM ont effectué une sortie publique, le 26 mars, en soulignant que l’annonce par le gouvernement fédéral de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pourrait simplifier le travail des fonctionnaires en plus de couvrir une autre catégorie de travailleurs. Cependant, elles y observaient des lacunes administratives similaires à ce qu’on avait constaté au sein de programmes précédents.

Elles se réjouissent aujourd’hui que leurs requêtes semblent avoir été entendues, du moins en partie, si on se fie au point de presse qu’a offert le premier ministre Justin Trudeau, cet avant-midi. Ce dernier a notamment annoncé que le gouvernement subventionnera à 75 % les emplois des petites et moyennes entreprises (PME) plutôt qu’à 10 %, comme ce qui avait été indiqué. « Un must », qualifie Pierre Berthiaume, directeur général de la CCIM.

D’autres mesures ont également été dévoilées, mais plus détails viendront au cours des prochains jours. La CCIM s’emploie d’ailleurs en ce moment même à étudier le tout afin d’évaluer l’impact de celles-ci sur les entreprises d’ici.

Des propositions simples et rapides

Par voie de communiqué, hier, la FCCQ et la CCIM y allaient de quatre mesures « faciles à mettre en œuvre pour les gouvernements » afin d’offrir un soutien adéquat et rapide aux entrepreneurs et leurs employés : augmenter à au moins 75 % le pourcentage de subvention salariale aux entreprises; reporter tous les paiements de TPS/TVQ; et adapter et bonifier le programme des prestations de maladie : le seuil du salaire maximum assurable devrait être rehaussé de 54 200 $ à 70 000 $ et les prestations devraient passer de 55 % à 66 %.

« Actuellement, nos entreprises membres de la MRC Les Moulins subissent une crise de liquidités sans précédent. C’est pourquoi, il paraît impensable de les obliger à remettre aux gouvernements les paiements de TPS et TVQ, alors qu’elles n’ont toujours pas été payées par leurs clients », soulignait Pierre Berthiaume, directeur général de la CCIM.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar