Et les gagnants sont…

Véronick Talbot
Et les gagnants sont…
Le prix Gravel-Patenaude de l’«Entreprise de l’année» a été décerné à Mallette. Christian Pimparé a reçu son trophée des mains de Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, et

Au total, huit catégories étaient à l’honneur lors du Gala Vision, donnant ainsi la chance à des entrepreneurs issus de tous les milieux de  rayonner à la hauteur de leurs engagements et de leurs actions.

C’est un jury composé de Lydia Paré, directrice de portefeuille principale d’Investissement Québec, Michelle Vézina, ex-présidente de la Chambre de commerce de Terrebonne (CCT) et mentore, Fernand Deslauriers, chef-mentor au Mentorat des Moulins, Normand Lacas, ex-président de la CCT, Serge Hamelin, ex-président de la Chambre de commerce de Mascouche (CCM), Éric Préville, directeur principal à la Banque de développement du Canada, Frédéric Dugas, directeur de comptes au CDE Desjardins Lanaudière, et Claude Robichaud, directeur général du Centre local de développement économique des Moulins, qui a eu la tâche de déterminer les lauréats.

Le tout a été supervisé par Me François Légaré, qui s’est assuré de l’exactitude du pointage des dossiers de candidature soumis.

L’entrepreneuriat couronné

Dans la catégorie «Commerce», c’est Christine Deal, du Serrurier Moderne, qui a remporté les grands honneurs. Les autres finalistes étaient Mélanie Sabourin, de Chocolats Favoris, et Marie-Hélène Grenier, de Fleurs-O-Max.

Dans la catégorie «Industrie», Jonathan Chauvette, du Groupe Eugénie, a mérité le titre de lauréat. Marie-Josée Felteau, de Certex, et Éric Rousseau, de ER Gestion Rénovation, étaient les autres candidats aspirant au prix.

Du côté de la catégorie «Jeune entrepreneur(e)», le trophée est allé à Marie-Pier Perreault, de l’école de chant Marie-Pier Perreault. C’est la catégorie qui comptait le plus de finalistes, soit Jonathan Chauvette, du Groupe Eugénie, Charles-Alexandre Monette, de Marketing et stratégies web DoubleV, Julien Trussart, de la firme FMBT, et Karine Rivest, de l’École Vision Terrebonne.

Le GPAT se démarque

La soirée s’est ensuite poursuivie avec la remise du trophée de la catégorie «OBNL». C’est Pierre-Luc Brisson, du Groupe Plein Air Terrebonne (GPAT), qui a cueilli le prix tant convoité. Chantal Lamarre, de l’Association de parents d’enfant trisomique-21 de Lanaudière, Marie-Ève Plante, des Oeuvres de Galilée, et Sylvain Grisé, des Complexes Sportifs Terrebonne, étaient les autres finalistes en lice.

Dans la catégorie «Ordre professionnel», c’est Julien Trussart, de la firme FMBT, qui a mis la main sur les grands honneurs. Maxime-Karl Gilbert, de la firme Bellemare et Gilbert Architectes, Christian Pimparé, de Mallette, et Sébastien Gariépy, de Devimo, étaient les autres aspirants au prix.

En ce qui a trait à la catégorie «Service», Charles-Alexandre Monette, de Marketing et stratégies web DoubleV, a brillé sous les projecteurs. À ses côtés, trois autres finalistes étaient dans la course pour ce prix, soit Philippe Paiement, de Louis-Philippe Traiteur, Patrick Rochon, de Preventia, et Christian Gauthier, de Communication Lanaudière.

Les grands honneurs pour Christian Pimparé

La soirée s’est clôturée par la remise des deux plus prestigieux prix du Gala. D’abord, le titre «Entrepreneur de l’année» a été décerné à Christian Pimparé, de Mallette. Christine Deal, du Serrurier Moderne, Éric Rousseau, de ER Gestion Rénovation, et Christian Gauthier, Communication Lanaudière, étaient aussi finalistes pour remporter cet honneur.

Et quelle n’a pas été la surprise de M.Pimparé lorsqu’il a été invité à remonter sur scène pour cueillir le prix Gravel-Patenaude de l’«Entreprise de l’année», décerné à Mallette.

Ému, il a tenu à remercier sa conjointe, ses associés et ses employés dévoués, qui ont tous contribué d’une façon ou d’une autre au succès de l’entreprise et à l’obtention de ce prestigieux prix.

 

À lire également : http://www.larevue.qc.ca/economie_place-a-nos-entrepreneurs-n37381.php

Partager cet article

Commentez l'article

avatar