FABRIQUÉ ICI : Car-Go Trailers, le camping sans encombrement

Jean-Marc Gilbert
FABRIQUÉ ICI : Car-Go Trailers, le camping sans encombrement
Dany Morneau, Patrick St-Pierre et Amélie St-Pierre, ainsi que la mascotte de l'entreprise, la petite Olga, devant un prototype de mini-roulotte fabriqué par Car-Go Trailers. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

Partir en camping en s’offrant plus de confort qu’une tente traditionnelle sans avoir à traîner derrière son véhicule une grande roulotte : c’est le juste milieu que cherche à vous offrir Car-Go Trailers, une entreprise de Terrebonne spécialisée dans la fabrication de mini-roulottes.

Patrick St-Pierre a fondé son entreprise en avril 2016. Électromécanicien de formation, il possédait aussi des connaissances en ébénisterie. C’est en cherchant à réorienter sa carrière qu’il a découvert ce créneau bien précis et peu exploité au Québec. «J’étais parti en voyage et en arrivant aux douanes, j’ai vu quelqu’un avec une mini-roulotte. J’ai commencé à m’y intéresser et je me suis rendu compte qu’il y a avait un marché pour ce produit ici», explique l’entrepreneur.

Car-Go Trailers a voulu concevoir et fabriquer un produit durable et abordable.

«Toutes nos roulottes sont construites en aluminium, tandis que celles que l’on retrouve sur le marché sont surtout en fibre de verre. En plus d’être plus durable, l’aluminium se peint mieux et nous pouvons offrir un grand choix de couleurs», explique M. St-Pierre. L’intérieur est recouvert de bois d’érable ou de merisier plutôt que de vinyle.

Popularité grandissante

L’équipe de Car-Go Trailers, qui peut compter jusqu’à quatre employés en saison forte (printemps et été), est en mesure de produire une mini-roulotte de son modèle Liberty 1 en seulement trois à quatre jours. Cette rapidité de construction est notamment rendue possible grâce à l’aide d’un robot pour le découpage de toutes les pièces.

Lors de sa première année d’existence, Car-Go Trailers a vendu quatre roulottes de son modèle Liberty 1. La deuxième année, ce nombre a grimpé à 23.

Cette roulotte est équipée d’un lit de grand format («queen») convertible en divan. On retrouve, à l’arrière, un espace cuisinette avec armoire, tablette et un comptoir assez spacieux pour y mettre un petit four de camping.

Une foule d’autres accessoires sont disponibles. Le Liberty 1 sera d’ailleurs exposé au Salon du VR de Montréal, du 1er au 4 mars.

Patrick St-Pierre prévoit du nouveau en 2018. Un modèle «off-road» sera mis en vente sous peu. L’entreprise travaille aussi à la conception du Liberty 2.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar