FABRIQUÉ ICI: Jaymar veut séduire par le confort et le choix

Jean-Marc Gilbert
FABRIQUÉ ICI: Jaymar veut séduire par le confort et le choix
Daniel Walker inculque à son équipe de près de 160 employés les valeurs de respect, de souci du détail et de travail d'équipe sur lesquelles Jaymar se base depuis sa fondation. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

Depuis qu’il a pris les commandes de Jaymar en 2014, Daniel Walker a décidé d’investir dans la recherche et le développement pour innover dans l’industrie du meuble et offrir des produits plus variés et tout aussi confortables. Une stratégie qui s’avère payante, selon de récents résultats.

«Depuis le 1er octobre, on constate une augmentation de 30 % de nos commandes, et ce, uniquement au Canada», se réjouit M. Walker.

S’il considère que l’entreprise jouit déjà d’une bonne reconnaissance de marque, il constate un engouement renouvelé pour les quelque 350 meubles différents, entièrement pensés et fabriqués dans l’usine de Jaymar, située sur la rue du même nom, à Terrebonne.

Les meilleurs vendeurs? «Les sofas! Ils représentent environ 50 % des ventes dans les magasins où l’on retrouve nos collections de produits», dit le président.

Le même divan peut être fabriqué d’après différentes dimensions, à la demande du client et selon l’espace disponible dans la pièce où il prévoit de le placer. «Nous en offrons avec des appuis-bras étroits ou larges. La profondeur est importante aussi. Normalement, elle est de 20 pouces, mais certains préfèrent un fauteuil plus profond, donc nous en produisons aussi à 22 pouces», précise M. Walker.

Même chose pour les lits, ils peuvent être adaptés aux besoins des clients. «Certains modèles sont très larges par rapport à la grandeur des chambres de nos clients. Nous en offrons donc, par exemple, avec des possibilités de rangement, comme des tiroirs», ajoute-t-il.

Se démarquer de la compétition

Jaymar tient à offrir cette variété pour se démarquer de la féroce compétition d’ailleurs dans le monde, majoritairement en provenance des pays asiatiques. «J’ai la responsabilité de faire mieux pour créer de l’emploi et faire en sorte que l’usine soit productive», explique le propriétaire, qui compte sur une équipe de 158 employés, composée autant de gens d’expérience que de jeunes motivés.

D’autres mesures ont été mises de l’avant par M. Walker depuis son arrivée.

Se décrivant comme quelqu’un d’organisé, il a modelé l’usine à son image. En faisant certains aménagements, il est parvenu à «agrandir de l’intérieur» pour gagner 10 000 pieds carrés.

Salle d’exposition

Par ailleurs, une vaste salle d’exposition, qui gagne en popularité, se trouve au deuxième étage. «On ne vend pas ici. Les gens peuvent visiter et prendre leur temps pour faire le tour sans aucune pression» dit Daniel Walker.

«Avec toutes les options offertes, nous pouvons presque leur faire un meuble sur mesure», renchérit David Walker, neveu du propriétaire, responsable de cette salle d’exposition ouverte du lundi au samedi, de 10 h à 17 h, et le jeudi jusqu’à 21 h. Au moins quatre employés s’y trouvent en permanence afin de guider les visiteurs.

M. Walker a l’intention de poursuivre le développement de la même façon pour que l’entreprise fondée il y a plus de 60 ans conserve sa réputation de qualité et de durabilité, et qu’elle parvienne à séduire les consommateurs désirant acheter local.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar