Familles et aînés au cœur de la mise à jour économique

Familles et aînés au cœur de la mise à jour économique
Lucie Lecours, Mathieu Lemay et Pierre Fitzgibbon saluent la mise à jour économique effectuée par leur collègue ministre des Finances, Éric Girard, et le premier ministre

Les trois députés provinciaux de la MRC Les Moulins disent accueillir «avec satisfaction» la mise à jour budgétaire présentée par leur collègue ministre des Finances, Éric Girard, le 3 décembre, qui permettra de «remettre 1,7 milliard de dollars dans le portefeuille des familles et des aînés au cours des cinq prochaines années».

Dans un communiqué de presse publié en fin de journée lundi, le ministre de l’Économie et député de Terrebonne, Pierre Fitzgibbon, ainsi que les députés Lucie Lecours (Les Plaines) et Mathieu Lemay (Masson) considèrent que cette mise à jour «contient de bonnes nouvelles pour les citoyens de Terrebonne, Les Plaines et Masson».

L’allocation famille qui permettra une augmentation du montant maximal par année de 500 $ pour les deuxième et troisième enfants et le gel de la contribution additionnelle pour la garde d’enfants en services subventionnés, le tout dès 2019, serviront les familles moulinoises, soutient le trio caquiste.

Pour les aînés, c’est une aide pouvant atteindre 200 $ qui a été annoncée par le ministre des Finances, une mesure qui sera instaurée avant la fin de 2018.

«Cette mise à jour démontre clairement que notre gouvernement entend respecter nos engagements électoraux, et ce, rapidement», a affirmé Mathieu Lemay.

«L’énoncé économique d’aujourd’hui fait preuve d’une grande sensibilité à l’égard de nos familles et de nos aînés à qui nous pourrons offrir un nouveau répit fiscal», renchérit sa collègue Lucie Lecours.

Accélérer l’investissement des entreprises

Éric Girard a également annoncé de 90 000 entreprises bénéficieront d’un allègement fiscal de près de 1,6 G$ au cours des cinq prochaines années, question de les aider à accroître leur productivité.

Pierre Fitzgibbon réagit de façon très favorable à cette mesure. «Il s’agit là d’une première étape et nous travaillerons avec cœur et détermination au cours des prochaines années pour amener le Québec à se dépasser, et ce, au bénéfice de tous ses citoyens», affirme-t-il dans le communiqué.

Notons aussi que le gouvernement financera des programmes de rabais à l’achat de véhicules électriques jusqu’au 31 mars 2019. De plus, un montant de 8 G$ sera utilisé pour rembourser des emprunts. Une accélération de remboursement qui permettra d’économiser 332 M$ en intérêts sur cinq ans. (JMG)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar