Forte avance du Bloc dans Terrebonne

Par Gilles Bordonado
Forte avance du Bloc dans Terrebonne
Le député sortant dans Terrebonne, Michel Boudrias, recueille 42,4 % d’appuis, contre 24,5 % pour le candidat libéral Frédéric Beauchemin. dans le sondage réalisé par Mainstreet - Groupe Capitales Médias.

Selon un sondage Mainstreet-Groupe Capitales Médias dont a obtenu copie, Michel Boudrias, candidat du Bloc Québécois, détient une avance de 18 % dans les intentions de votes dans la circonscription de Terrebonne en vue des élections fédérales.

Le député sortant recueille 42,4 % d’appuis, contre 24,5 % pour le candidat libéral Frédéric Beauchemin. Ils sont suivis par la conservatrice France Gagnon avec 15,6 %, le candidat des verts Réjean Monette à 6,9 %, le néo-démocrate Maxime Beaudoin à 4,4 % et le candidat du Parti populaire Jeffrey Barnes à 2,5%; 3,8 % des électeurs sondés voteraient pour un autre candidat.

Selon Luc Fortin, président de Mainstreet Québec, c’est une lutte à deux qui se dessine entre le Bloc et le Parti libéral du Canada, «les autres partis n’ayant clairement aucune chance de l’emporter».

En avance dans toutes les catégories

«Ces résultats ne me surprennent pas. Le Bloc est en constante remontée dans les intentions de vote vis-à-vis du Parti libéral. L’écart était de 25 % au début de la campagne au Québec, il n’est plus que de 9,9 %. Yves-François Blanchet mène la meilleure campagne et il est le seul à avoir répondu positivement et sans compromis aux demandes de François Legault. Il joue à fond la carte nationaliste, la défense de la loi 21 sur la laïcité et le soutien à la langue et à la culture québécoise, ce qui plaît aux électeurs francophones. Le Bloc était à 24,9 % au général et, selon les analyses attendues cette semaine, il semble qu’il passera premier chez les francophones. Ça se répercute dans des circonscriptions comme Terrebonne, qui a de fortes racines nationalistes et bloquistes. Le candidat Boudrias avait fait 33 % aux dernières élections, alors que le Bloc était à 19,4 %. On peut donc croire que sa popularité va croître, surtout si l’appui au Bloc est de 25 % à l’échelle nationale», analyse M. Fortin.

Autre élément notable, Michel Boudrias est en avance chez les électeurs masculins, chez les électrices et dans tous les groupes d’âge : «Qui plus est, le Bloc fait le plein chez les 50 à 64 ans avec 49,6 % d’appuis et chez les 65 ans et plus avec 47,8 %. Ces électeurs sont ceux qui votent le plus lors des scrutins.»

Selon l’analyste, plusieurs facteurs peuvent encore jouer. Il reste trois semaines de campagne et trois débats à venir. «Tout peut arriver, d’autant plus que 24 % des électeurs sondés dans Terrebonne avant la relance se sont dits indécis. C’est beaucoup plus qu’au niveau national. S’ils n’étaient plus que 11 % après la relance, je crois qu’une partie du vote n’est cependant pas encore cristallisée. Les choses pourraient évoluer. Mais clairement, la côte sera difficile à remonter pour les libéraux dans cette circonscription», de conclure M. Fortin.

Ex-député de Sherbrooke et ministre de la Culture et des Communications, l’ancien Mascouchois Luc Fortin est président de Mainstreet Québec.

Méthodologie

Le 25 septembre 2019, la firme Mainstreet a sondé un échantillon aléatoire de 624 personnes âgées de 18 ans et plus vivant dans la circonscription fédérale de Terrebonne. Le sondage a été mené par des appels par réponse vocale interactive par le biais d’une ligne téléphonique ou cellulaire. Les réponses ont été pondérées en utilisant les renseignements démographiques du recensement 2016. La marge d’erreur est de 3,92 % à un niveau de confiance de 95 %.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar