France et Italie réunies en sonates

Gilles Fontaine
France et Italie réunies en sonates
Sonate 1704 présente, le 11 mars, six des plus belles sonates du compositeur et violoniste Michele Mascitti. (Photo : archives)

Le 11 mars, Sonate 1704 présente, à la Chapelle du Collège Saint-Sacrement, le deuxième concert de sa 6e saison. Pour l’occasion, l’ensemble baroque nous fera découvrir le violoniste napolitain Michele Mascitti (1664-1760), naturalisé Français en 1739.

«Mascitti a laissé neuf livres de sonates pour violon, tous publiés en France à partir de 1704, qui mêlent souvent, et avec bonheur, les caractéristiques musicales françaises et italiennes. Mascitti est donc une des premières figures des “goûts réunis”, explique le Terrebonnien Olivier Brault, fondateur et directeur artistique de Sonate 1704. Sa musique est inventive, colorée, expressive, mêlant virtuosité et finesse; de son temps, on la comparait à celle de Corelli, Albinoni et même Handel. Lors du concert, nous proposerons six des plus belles sonates réparties sur toute sa carrière.»

Le public sera sans contredit choyé par de telles œuvres, ainsi que par l’expertise de haut niveau d’Olivier Brault et de son ensemble, composé de la claveciniste Dorothéa Ventura et de Mélisande Corriveau à la basse de viole ou au violoncelle baroque.

Procurez-vous un billet au coût de 30 $ (5 $ pour les étudiants de moins de 25 ans avec carte) en écrivant à info@sonate1704.com ou en téléphonant au 450 492-0898.

Olivier Brault vient de terminer sa première année en tant que professeur de violon baroque à l’Université McGill. Le 22 mars, il occupera son poste de soliste et de concertmaster à la tête de l’orchestre baroque de Cleveland, Apollo’s Fire, au fameux Carnegie Hall de New York.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar