Georges Delfosse mis en lumière à Mascouche

Par Stéphane Fortier
Georges Delfosse mis en lumière à Mascouche

Afin de souligner le 150e anniversaire d’un grand peintre d’origine mascouchoise, Georges Delfosse, la Société d’histoire de Mascouche invitait le public, le 1er septembre, à la salle du conseil municipal pour une conférence animée mettant en lumière sa vie et son œuvre.

Initiative de la Société d’histoire de Mascouche, volet patrimoine de la SODAM, et du Festival des arts de Mascouche, cet événement a montré à quel point l’artiste, né en 1869, a été important dans son domaine. Pendant 1 h 30, le public a assisté à un beau voyage dans le temps.

«La famille Delfosse résidait devant le Manoir seigneurial, propriété du dernier seigneur de Lachenaie, John Henry Pangman, et le père de Georges était le fermier régisseur du domaine», relate François Tétreault, coordonnateur de la Société d’histoire de Mascouche. Pour lui, il est d’autant plus important de souligner l’œuvre de ce peintre de réputation internationale que les grandes personnalités historiques originaires de Mascouche se font plutôt rares. «Delfosse, après avoir habité Mascouche, a emménagé à Montréal et avait un atelier sur la rue Sherbrooke. Il a peint de belles toiles montrant des images de Mascouche et certaines étaient exposées à l’entrée de la salle du conseil à l’occasion de la conférence», de mentionner François Tétreault.

Les organisateurs ont fait revivre Georges Delfosse par l’entremise d’une animation de Sylvie Gagnon, directrice de la Société d’histoire, ainsi que de saynètes historiques écrites par Marie-France Despatie, Joanie Guillemet, François Tétreault et Mme Gagnon. Gilles Fontaine incarnait le célèbre personnage aux côtés de quatre autres comédiens, soit Louise Poulin, Marjolaine Daneault, de même que Dominic et Marc Pelletier. Normand Nantel a agi comme lecteur de citations.

Toute l’équipe de la conférence animée sur Georges Delfosse.

Rappelons que parmi ses œuvres connues localement, trois huiles sur toile ornent le cœur de l’église mascouchoise. Il a également peint une Vue de Saint-Henri de Mascouche, immortalisant le moulin du Manoir seigneurial. Cette œuvre qui lui a apporté un certain succès est conservée au Musée des beaux-arts de Montréal. Une peinture célèbre du non moins célèbre ancien premier ministre du Canada Sir Wilfrid Laurier est aussi de lui.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar