Gilles Labbé entreprend « la tournée du député »

Dans le cadre de sa tournée de comté, le député de Masson M. Gilles Labbé annonçait en conférence de presse la semaine dernière qu’il sera à la disposition des citoyens et des organismes qui souhaitent le rencontrer les lundis 10 et 17 mai prochains. Il s’agit d’une nouvelle formule mise à l’essai par le bureau du député et dont l’objectif est de faciliter les rencontres par des heures plus souples.

Philippe Pilette

Le député de Masson souhaite se rendre plus disponible pour rencontrer les citoyens et les organismes dont les heures de travail ne coïncident pas toujours avec les heures d’ouverture du bureau du député. M. Labbé, lorsqu’il était maire de Ville Le Gardeur, avait expérimenté une formule semblable qui avait connu beaucoup de succès. Aussi, le 10 mai prochain à La Plaine de 13h30 à 22h et le 17 mai à Mascouche aux mêmes heures, le député sera disponible pour tous ceux qui désirent le rencontrer. Pour ce faire, il suffit de téléphoner au bureau de comté au 966-0111 et l’on vous communiquera le lieu de la rencontre.

Gilles Labbé a expliqué que cette nouvelle approche sera expérimentée et ajustée en fonction des besoins et de la réponse des citoyens.

Déjà quatre mois

Lors de la rencontre avec les journalistes, M. Labbé en a profité pour tracer un bref portrait de ses quatre premiers mois à titre de député de Masson. Lors de son élection, le nouveau député s’était engagé à rencontrer tous les organismes de son comté et ces visites sont en bonne voie d’être complétées.

Au niveau provincial, Gilles Labbé est membre de plusieurs comités dont celui sur l’éducation qui recevra sous peu le rapport Proulx sur le place de la religion dans les écoles, un dossier qui fait couler beaucoup d’encre et auquel le député a hâte de participer. M. Labbé siège également au comité du Fond de lutte à la pauvreté ainsi que sur celui qui étudiera le rapport de la commission Bédard sur la fusion des municipalités, des questions brûlantes qui devraient le tenir passablement occupé.

En ce qui concerne les dossiers régionaux majeurs tel que le Centre de services ambulatoires, Gilles Labbé appuie entièrement les démarches de sa collègue Jocelyne Caron et attend impatiemment la réponse que la ministre Pauline Marois a promis pour la fin avril. Quand à la nouvelle école secondaire, le député a toutes les raisons d’être optimiste puisque tous les intervenants dans ce dossier sont d’accord sur la nécessité de ce nouvel équipement. M. Labbé s’attend à une réponse du ministère au cours du mois de mai.

Prochainement, le député de Masson rencontrera des élèves du 5e secondaire de l’école Le Prélude pour leur parler du rôle et du travail de député. Par ailleurs, M. Labbé a mentionné que le recrutement pour le parti allait bon train.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar