Gisèle DesRoches lance sa campagne dans Montcalm

Par Stéphane Fortier
Gisèle DesRoches lance sa campagne dans Montcalm
Angelo Esposito (Alfred-Pellan); Jean-Martin Masse (Joliette); Karen Cox (Vaudreuil-Soulanges); le sénateur Claude Carignan; Gisèle DesRoches (Montcalm); Jimmy Yu, membre du comité du conseil national du Parti conservateur du Canada; et Serge Grégoire (Labelle-Laurentides). (Photo : courtoisie)

C’est à Mascouche que la candidate conservatrice Gisèle DesRoches, lançait sa campagne le 27 août en présence du sénateur Claude Carignan, et cela, en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain.

Le sénateur a tenu à être présent pour présenter cette candidate qui en est à sa deuxième tentative sur la scène fédérale. En effet, Gisèle DesRoches avait brigué les suffrages en 2015 dans la même circonscription.

«Je décrirais Gisèle comme une femme persévérante, acharnée et intègre, a déclaré le sénateur. Malgré sa défaite de 2015, elle n’a jamais cessé de sillonner la circonscription de Montcalm pour en connaître les besoins», a-t-il rappelé.

De son côté, Gisèle DesRoches a mentionné qu’elle avait commencé à faire la tournée des 13 municipalités de Montcalm, histoire de connaître les principaux enjeux qui en préoccupent les élus. «Je suis également allée à la rencontre des producteurs agricoles», a révélé la candidate.

La situation des organismes l’a aussi beaucoup touchée. «Il est difficile pour eux d’identifier les différents programmes fédéraux qui pourraient les aider et d’en comprendre tous les critères. J’aimerais leur simplifier les choses», envisage-t-elle.

Gisèle DesRoches a déclaré que la région avait également beaucoup de besoins en matière d’amélioration des infrastructures et elle a promis, une fois élue, de prendre ce dossier en main.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar