HOMMAGE À L’EXCELLENCE: Un spectacle-récompense

Stéphane Lapierre
HOMMAGE À L’EXCELLENCE: Un spectacle-récompense
Le duo formé de Dany Bédar et Marie-Ève Fournier a conquis le public. Un moment touchant de la soirée. (Photo: Luc Champigny)

Le Gala du Griffon d’Or, tenu au TVT le 15 octobre, a été animé avec dynamisme par Alain Dumas, déjà reconnu pour sa générosité et son implication communautaire, entre autres dans le Téléthon Enfant-Soleil.

M. Dumas a su animer avec une vivacité d’esprit et un enthousiasme contagieux, fort d’improvisations humoristiques chaque fois qu’un pépin minime se présentait, de même que de réflexions profondes et ressenties en réaction aux remerciements de certains gagnants. Grâce à sa présence, la présentation du gala a été vivante, sympathique, drôle et touchante.

C’est d’ailleurs par une prestation tirée de son spectacle «100 ans de Sinatra», soit New York, New York, que le gala s’est terminé. Une représentation de ce spectacle aura lieu le 13 novembre au TVT.

Une école en vedette

Le coup d’envoi du gala a été donné par sept jeunes élèves de l’école de chant Marie-Pier Perreault, accompagnés de cette dernière. Des voix jeunes, justes et diversifiées, auxquelles Marie-Pier a généreusement laissé la place lors de ce numéro d’ouverture, ont donné le ton à la soirée en révélant d’emblée le talent vocal futur de la région.

Mme Perreault a également offert deux chansons, l’une tirée de son répertoire et l’autre de Janis Joplin, juste avant l’entracte. Elle possède toujours cette voix tout en contrôle et en nuances, chaude, juste et puissante. Si la salle avait eu un plancher de danse, nul doute qu’il aurait été rempli à sa deuxième chanson, beaucoup plus rythmée et entraînante!

Un couple vocal

Dany Bédar, qui a publié un nouvel album en septembre dernier, a interprété deux de ses chansons en duo avec sa bien-aimée, Marie-Ève Fournier, ancienne concurrente de La Voix. Leurs voix se marient merveilleusement bien et la complicité du couple est palpable sur scène. Le succès bien connu de Dany, Faire la paix avec l’amour, a atteint une tout autre dimension avec la participation de Marie-Ève, qui y a ajouté une touche de puissance et d’émotion.

Une avalanche de succès

La deuxième partie de la soirée a débuté avec une série d’extraits de succès américains interprétés par l’ensemble vocal Avalanche. Dix choristes, tour à tour solistes, ont enchaîné les Please Release me, My guy, Lollipop, Mister Postman, My Girl et une dizaine d’autres extraits de chansons bien connues. Pendant que chacun apportait son talent et sa couleur à chaque succès, trois danseuses évoluaient autour des artistes, exécutant des chorégraphies variées adaptées au style musical. Puis, élément surprise : le rideau s’est ouvert pour révéler la présence d’une vingtaine d’autres choristes qui ont ajouté leur puissance vocale et leurs harmonies à la prestation déjà fort appréciée! Le groupe présente son spectacle les 17 et 18 décembre au TVT.

Un rayon de soleil

David Jalbert a fait lever la foule pour danser et taper des mains sur son succès Voyage. Dynamique et sympathique, il a invité les spectateurs à chanter avec lui, créant tout un chœur pour soutenir la chanson. C’est avec P’tit homme que le chœur a entonné «C’est toi mon p’tit rayon de soleil» à plusieurs reprises. Cette chanson, dédiée à son fils Félix, incarne le meilleur et le plus beau «Félix» qui ait été donné à l’auteur-compositeur-interprète!

Des musiciens polyvalents

Tout au long de la soirée, trois musiciens, sous la direction musicale de Philippe Godin, ont accompagné avec brio chacun des interprètes qui sont montés sur scène, tous styles musicaux confondus. De plus, ils ont su accompagner harmonieusement les déplacements des gagnants, ajoutant un effet encore plus glamour à cette soirée de gala visant à souligner l’apport extraordinaire de citoyens de Terrebonne.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar