Imposant déploiement policier à La Plaine

Jean-Marc Gilbert
Imposant déploiement policier à La Plaine
\N

 

Un appel placé au Service de police de Terrebonne pour un signalement d’enlèvement qui s’est avéré non fondé, le 6 mars, dans le secteur La Plaine, a mené à l’arrestation de certains individus recherchés par des mandats. Les policiers se sont présentés à une adresse de la montée Major, près de la rue Quinn, mais n’ont pas été en mesure de localiser ni l’appelant ni de victime possiblement enlevée, explique Benoît Bilodeau, capitaine aux affaires publiques. Toutefois, certaines personnes qui se trouvaient à l’intérieur de la résidence n’ont pas aimé recevoir la visite des policiers et le ton s’est mis à monter, ce qui a nécessité l’intervention de plusieurs agents. Certains des individus qui se trouvaient sur place ont été arrêtés et conduits au poste de police pour être rencontrés. Sur les réseaux sociaux, les gens ont mentionné avoir été surpris de voir un si grand nombre de voitures de patrouille. M. Bilodeau indique que c’est la norme dans le cas de possibles enlèvements. Quelques heures plus tard, des informations voulant qu’un enlèvement eût bel et bien eu lieu lors de toute cette histoire ont incité la police de Terrebonne à communiquer avec la Sûreté du Québec (SQ), qui a pris l’enquête en charge. Après des vérifications, les policiers de la SQ ont pu conclure, eux aussi, qu’il s’agissait effectivement d’un appel non fondé.

 

Partager cet article

Commentez l'article

avatar