Jacob Blais, champion du monde de boxe à 12 ans

Gilles

Fontaine

presse@larevue.qc.ca

Jacob Blais, champion du monde de boxe à 12 ans
Jacob Blais de Terrebonne est revenu du tournoi de boxe Ringside avec la ceinture de champion du monde. (Photo : courtoisie).

Le boxeur terrebonnien Jacob Blais est devenu, le 30 juillet, le tout nouveau champion du monde Ringside dans la catégorie des moins de 85 lbs et est revenu à la maison avec la prestigieuse ceinture. Ce tournoi avait lieu à Independance au Missouri, aux États-Unis.

Présentement à Vancouver pour le Championnat canadien de baseball Little league, Jacob avoue qu’il n’a pas eu tout le temps nécessaire pour réaliser ce qu’il venait d’accomplir.

«Je ne l’ai pas réalisé tout de suite, mais à ma descente du ring avec la ceinture, j’ai bien compris que c’était gros, a-t-il réagi calmement. Je dois avouer que toute ma concentration est au baseball pour l’instant.»

Le jeune athlète multidisciplinaire souhaite maintenant participer aux séries mondiales de baseball.

Moments intenses

«Ce que nous avons vécu est très intense, probablement la chose la plus intense que j’ai vécue dans ma vie, lance fièrement Jean-François Blais, le père de Jacob. Évidemment, je suis très fier de Jacob, mais je suis surtout fier de son attitude. Il a toujours respecté ses adversaires, avant et après les combats. Il a respecté le plan que son entraîneur avait pour lui et s’est comporté en vrai professionnel. Nous avons vraiment hâte de revenir à la maison et de célébrer avec la famille et nos amis.»

La visualisation prend forme

Depuis huit ans, l’entraineur Stéphane Désormiers, du Club de boxe L’Imperium de Terrebonne, a appris à connaître Jacob. Pratiquement au tout début, il visualisait un chemin que son protégé est en train d’emprunter. «Jacob a livré [la marchandise]. Nous avions un plan de match et tout a été suivi à la lettre. Il a gagné ses trois combats, dont l’un contre le champion du monde 2015. Même si l’ampleur du tournoi pouvait nous intimider, nous avions un travail à faire et de l’expérience à acquérir avant tout. Jacob a tout réussi.»

Après des victoires contre deux boxeurs du Texas, Jesus Teran et Sebastian Juarez, Jacob a remporté la ceinture contre Colon Santana de Morovis, de Porto Rico.

Bien que l’objectif à long terme pour Jacob soit une participation aux Jeux olympiques de 2020 ou de 2024, Stéphane Désormiers tentera au cours des prochains mois et années de dénicher d’autres compétitions internationales pour son boxeur.

Le plaisir avant tout

Par contre, un seul objectif sera toujours bien présent : avoir du plaisir.

«Jacob doit poursuivre cette lancée dans le plaisir, c’est ce qui compte avant toute chose», souligne l’entraîneur.

«Honnêtement, je suis encore sur un nuage. Jacob a dû repartir pour Vancouver, et nous n’avons donc pas eu le temps de nous asseoir, de faire le bilan et de célébrer. J’ai très hâte de le revoir», ajoute Stéphane Desormiers.

En pleine préparation du 24e gala de boxe amateur au Club Imperium de Terrebonne (http://boxeimperium.com), l’entraineur espère pouvoir présenter Jacob Blais aux amateurs qui y assisteront. Rappelez-vous de ce nom !

Partager cet article

Commentez l'article

avatar