Johan Quezada s’en va au sud de la frontière

Johan Quezada s’en va au sud de la frontière
L’athlète de 16 ans portera l’uniforme de l’équipe Florida Travel Baseball.

Johan Quezada a franchi une nouvelle étape dans son rêve de jouer au baseball professionnel. Le Terrebonnien jouera sa saison estivale en Floride.

L’athlète de 16 ans portera l’uniforme de Florida Travel Baseball (FTB), une équipe qui n’a pas de domicile fixe et qui participe à plusieurs tournois. «Ce sont des joueurs d’élite. La compétition sera forte, a admis le jeune homme, dont la formation sera constituée uniquement de joueurs de 16 ans. L’équipe fait les plus gros tournois en Floride dans le but de faire voir ses joueurs. Il y a beaucoup de recruteurs de collèges américains et d’équipes professionnelles.»

Avec ses parents, Johan Quezada voulait essayer quelque chose de différent. L’option de jouer aux États-Unis, où le baseball est d’un calibre supérieur, est arrivée. «On avait regardé sur Internet pour faire un camp d’essai avec FTB. Quand j’y suis allé, il y avait entre 200 et 250 joueurs. Ils en ont choisi pour faire quelques équipes, a admis Johan, qui s’attend à prendre part à 50 matchs cet été. C’est du baseball à temps plein.»

Celui qui évoluait avec les 3L de la Rive-Nord la saison dernière a des objectifs bien précis en 2019. Le frappeur droitier veut se faire remarquer par les recruteurs des universités américaines. «Je veux me faire connaître aux États-Unis. Ça me permet de franchir des barrières. Ça va m’aider à me développer, a avoué Johan, qui obtient aussi de bonnes notes à l’école. «Pour jouer dans une université américaine, il faut être bon au baseball et à l’école. Je vais jouer avec de bons joueurs et contre de bonnes équipes. Ça va me donner une idée du baseball de haut niveau.»

Coup de foudre instantané

Johan Quezada a commencé à jouer au baseball à l’âge de 3 ans. Ses parents sont d’origine dominicaine et le baseball fait partie de leur culture.

Évoluant au champ droit, il a eu comme modèle Manny Ramirez, un Dominicain qui a joué 19 saisons dans le baseball majeur. «Ce que j’apprécie le plus, c’est d’aller au bâton. Je suis un frappeur de doubles. J’ai un bon contact et j’ai quand même de la puissance. Je suis constant, a-t-il décrit. J’ai un bon bras et j’ai de la facilité à faire des lancers précis et loin.»

Johan Quezada est reconnaissant envers sa famille et Dieu de lui permettre de vivre son rêve. Il est conscient des sacrifices effectués par ses parents. L’étudiant en sport-études à l’école Félix-Leclerc a dû prendre les bouchées doubles en classe afin de partir en mai, avant la fin de l’année scolaire.

Texte : Pierre-Luc Chenel

Partager cet article

Commentez l'article

avatar