Karaté : Jeffrey Émond-Durand se distingue au U.S. Open

Du haut de ses quatre pieds et un pouce, le jeune Terrebonnien Jeffrey Émond-Durand a littéralement tout raflé lors du dernier U.S Open de karaté qui se tenait les 1er et 2 juillet à Orlando, en Floride.

Éric Ladouceur

Réputé comme le tournoi de karaté le plus prestigieux à l’échelle planétaire, le U.S. Open 2005 regroupait plus de 2 400 karatékas provenant d’une vingtaine de pays.

Saison parfaite

Inscrit dans trois catégories, Jeffrey a remporté l’or dans les catégories « Kata armé » et « Kata traditionnel » et a terminé troisième dans la catégorie « Kata musical ».

Cette belle performance clôt une saison tout aussi fantastique pour le jeune de 10 ans, qui vient tout juste de passer sa ceinture noire à l’école de karaté Kobayachi/Ryu du secteur Lachenaie.

« Après avoir tout remporté cette année au Québec et au Canada, Jeffrey était très content de terminer sa saison avec une excellente performance au U.S. Open. Il a vu qu’il est capable de battre les meilleurs au monde, et ça ne peut que l’aider pour les années à venir », explique son père, Jocelyn, avec beaucoup de fierté.

Passionné de karaté depuis cinq ans, Jeffrey pourrait pratiquer son sport favori tous les jours si cela était possible. « La priorité, c’est l’école, mais je consacre aussi beaucoup de temps au karaté et au hockey, mes deux sports favoris », mentionne le jeune homme, qui fréquente l’école L’Étincelle et a la réputation d’être très mature pour son âge.

« Il est comme un vrai athlète. Avant chaque compétition et même avant chaque entraînement, il entre dans sa bulle et atteint un niveau de concentration incroyable. C’est d’ailleurs en le voyant aussi concentré que nous avons constaté qu’il avait peut-être des chances de monter sur le podium au U.S. Open », ajoute sa mère, Sophie.

Cascadeur à ses heures

Depuis peu, Jeffrey s’est découvert une nouvelle passion, les cascades. Remarqué pour ses qualités de karatéka, Jeffrey a été recruté par l’équipe de l’émission « La vie rêvée de Mario Jean » pour effectuer quelques cascades. « C’était vraiment « le fun ». C’est quelque chose que j’aimerais faire plus tard. Ça et enseigner le karaté », précise Jeffrey, qui, malgré son jeune âge, enseigne déjà le karaté aux plus jeunes et rêve un jour de visiter le Japon et d’y compétitionner.

Lors du U.S. Open, Jeffrey était accompagné de huit autres athlètes de l’école Kobayachi/Ryu de Lachenaie. Parmi ceux-ci, Frédérick Cloutier (10 ans) a remporté la médaille de bronze en « Combat », Marie-Pier Arcand (16 ans) a terminé 5e en « Kata musical » et Christopher Grenier (11 ans) a terminé 8e en « Combat ».

Commanditaires recherchés

Comme une saison de karaté peut coûter au bas mot plus de 5 000 $, les parents de Jeffrey sont à la recherche de commandites. « Nous avons reçu une belle aide de 300 $ de la Ville de Terrebonne, mais ça ne couvre pas tous les frais. Si des gens ou des entreprises veulent s’impliquer, ils peuvent nous contacter », précise Jocelyn Durand. Pour ce faire, vous pouvez le joindre au (450) 471-3905 ou au (514) 212-6404.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar