La CMM en chiffres

On parle beaucoup et on parlera encore beaucoup de la Communauté métropolitaine de Montréal, la fameuse CMM. Voici quelques chiffres qui démontrent bien le poids démographique et économique de ce regroupement de 63 municipalités comptant 3,4 millions de citoyens répartis sur un territoire de 3 750 kilomètres carrés.

Éric Ladouceur

Créée le 1er janvier 2001, la CMM comprend les villes de Montréal, Laval et Longueuil ainsi qu’une vingtaine de villes de la couronne Nord et une quarantaine de la couronne Sud.

Ensemble, elles ont un PIB de 117 milliards de dollars, comptent 1,79 million d’emplois (49 % des emplois du Québec), 201 centres de recherche, 5 universités, 66 cégeps et collèges et 60 consulats et délégations étrangères.

Quatorze MRC (municipalités régionales de comté) font partie de la CMM où plus de 50 % du territoire est agricole. Le nombre total d’automobiles sur le territoire est de 1,67 million.

La CMM compte également 1,39 million de logements privés, dont la moitié exactement sont en mode locatif. La moyenne de personnes par ménage est de 2,4, alors que près d’une personne sur 5 est immigrante. En tout, la population y parle 75 langues et regroupe 120 communautés culturelles.

Schéma d’aménagement

La «Loi sur la Communauté métropolitaine de Montréal» exige que la CMM élabore, adopte et maintienne en vigueur un schéma d’aménagement et de développement. Le projet métropolitain de schéma d’aménagement et de développement actuellement soumis à la consultation s’appuie sur les valeurs formulées par la CMM dans le document «Cap sur le monde : bâtir une communauté compétitive, attractive, solidaire et responsable» adopté en septembre 2003.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar