La communauté s’exprime

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
La communauté s’exprime
Une table ronde avec les maire et mairesse de Mascouche et de Saint-Félix-de-Valois, Guillaume Tremblay et Audrey Boisjoly, a été présentée lors de la première émission. (Photo : capture d’écran)

REPENSONS LE COLLECTIF

Les 22 et 25 juin, Expérience incubateur a tenu ses deux soirées Repensons le collectif en direct sur Facebook. Le premier projet public du regroupement citoyen tourné vers la communauté semble avoir servi de bougie d’allumage pour les auditeurs comme pour les organisateurs et panélistes.

« Le projet a démontré la nécessité du collectif, introduit Maya Fernet, présidente et expérimentatrice d’Expérience incubateur, au lendemain de la deuxième soirée de diffusion. On a ressenti le besoin des gens de faire partie de quelque chose, de réfléchir et de se mettre en action. »

« On est heureux d’avoir pu créer cette étincelle dans la communauté », témoigne Jérémy Parent, aussi expérimentateur, avant que son homologue Hugo Valiquette poursuive : « On voulait être cette étincelle et la meilleure façon de le faire, c’est d’être en action et d’oser », insiste-t-il, tout en remerciant les gens et les partenaires, dont La Revue, de leur participation.

Dans les dernières semaines, les expérimentateurs cités, en plus de Lysianne Panagis et de Vincent Lagacé, ont invité les Lanaudois à faire parvenir des vidéos créatives dans lesquelles ils expliquent leur vision du collectif, ce que le confinement leur a appris et ce qu’ils aimeraient voir demeurer au terme de cet épisode hors de l’ordinaire. Les témoignages ont été partagés lors des deux soirées Facebook, notamment sous forme de vox pop.

La solidarité et la concertation, le télétravail, la prise de conscience des « vrais besoins », prendre le temps, diminuer la consommation, souder des liens familiaux, les moments avec soi-même sont autant d’éléments que les participants aimeraient maintenir dans leur quotidien après la pandémie.

L’humain et l’aspect local

À cela se sont notamment ajoutés une vidéo de Tourisme Lanaudière mettant en vedette des artistes d’ici et des tables rondes avec le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, et la mairesse de Saint-Félix-de-Valois, Audrey Boisjoly, ainsi qu’un autre entretien en compagnie des députés Véronique Hivon et Louis-Charles Thouin.

« L’humain est devenu encore plus important que la politique. Il était au centre de tout ce qu’il se passait, a évoqué M. Tremblay en revenant sur le confinement. Le mot « local » est aussi devenu important. Ça a commencé avec l’achat local, mais il s’est appliqué dans les autres secteurs de la ville. Par exemple, les gens se sont réapproprié leur parc de proximité. »

Le maire de Mascouche a aussi témoigné de son souhait de voir les valeurs familiales rester au premier plan.

Entre les présentations, les panélistes, c’est-à-dire les cinq expérimentateurs aux côtés de Sydélie Parisé, d’Anick St-Denis et d’Isabelle Leblanc, ont offert leurs commentaires.

Le groupe prévoit sous peu réaliser un lac-à-l’épaule pour voir quel sera le prochain projet d’Expérience incubateur. « Ce laboratoire citoyen nous a donné en main des éléments qu’on pourra ressortir quand la normalité reviendra », conclut Mme Fernet en évoquant la suite des choses.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar