La gestion des permis et des systèmes d’information à améliorer

La gestion des permis et des systèmes d’information à améliorer
La vérificatrice générale de la Ville de Terrebonne, Sonya Guilbault, a déposé son rapport annuel 2019 au conseil municipal le 8 juin. (Photo: archives)

VÉRIFICATRICE GÉNÉRALE DE TERREBONNE

Pour assurer une meilleure prestation de service aux citoyens, la Ville de Terrebonne doit apporter certaines améliorations à sa division de l’urbanisme, en plus d’instaurer une gouvernance particulière aux systèmes d’information. C’est ce qui ressort du rapport annuel 2019 de la vérificatrice générale de Terrebonne, Sonya Guilbault.

Le rapport de plus de 150 pages a été déposé au conseil municipal, le 8 juin. En plus d’avoir réalisé un audit financier de l’exercice terminé le 31 décembre 2019, la vérificatrice s’est surtout penchée sur la gestion des permis, des certifications et des inspections en matière d’urbanisme, et sur la gouvernance et gestion des systèmes d’information.

Dans les deux cas, Mme Guilbault reconnaît les « efforts » déployés par les directions de l’urbanisme et des technologies de l’information pour améliorer ses processus.

Or, il est maintenant temps « d’évaluer les succès à conserver et d’analyser les problèmes » à la suite du déploiement des initiatives de la direction de l’urbanisme.

« D’une part, bien qu’une accumulation de dossiers ait été soulevée durant nos travaux, il n’y a pas eu d’analyse pour en définir les causes ni d’exercices récents pour déterminer quelles sont les interventions à exiger en matière de permis, de certifications et d’inspections en fonction de critères comme les bénéfices, les risques, la charge de travail et les coûts », souligne notamment la vérificatrice générale.

En ce qui concerne les systèmes d’information, elle note l’augmentation des ressources matérielles, financières et humaines liées à ceux-ci, mais juge qu’il est important de poursuivre sur cette lancée. « Les systèmes d’information sont incontournables afin de garantir la vitalité de la Ville dans l’évolution de services aux citoyens adaptés à la transition vers l’économie numérique, et ce, tout en assurant l’optimisation de la gestion de ces services par la Ville. »

La Ville réagit

La Ville de Terrebonne a réagi au dépôt du rapport. « En ce qui concerne la gestion des permis, des certificats et des inspections de la direction de l’urbanisme durable, un contrat de 33 280 $ a été confié à l’entreprise Service Conseil Mindcore afin d’optimiser le processus des permis et d’inspections. Un plan d’action devrait être déposé d’ici la fin de l’année », indique-t-elle, dans un communiqué de presse. « Les éléments contenus dans l’audit de gouvernance se retrouvent en grande partie dans le plan directeur du système des technologies de l’information qui sera déposé au comité exécutif dans les prochaines semaines. Un contrat d’une valeur de 26 500 $ a d’ailleurs été accordé à la firme M3P pour l’élaboration de ce plan directeur », ajoute-t-elle.

Le rapport, qui comporte également un chapitre sur le suivi des recommandations antérieures est disponible sur le site Internet de la Ville de Terrebonne.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar