La magie a opéré de la France à l’Angleterre

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
La magie a opéré de la France à l’Angleterre
Aux côtés de Rick Hughes, Antoine Gratton, Marc-André Fortin et Stéphanie Bédard, la Sinfonia de Lanaudière a parcouru les plus grandes chansons françaises de même que les hits des Beatles. (Photo : Pénélope Clermont)

LA SINFONIA EN PLEIN AIR

Ce sont plus de 5 000 spectateurs comblés qui ont quitté l’Île-des-Moulins au soir du 15 juillet, alors que venait de se conclure le concert en plein air de la Sinfonia de Lanaudière. Et ils en auraient pris encore, à les entendre applaudir à tout rompre l’orchestre qui était accompagné pour l’occasion de Stéphanie Bédard, d’Antoine Gratton, de Marc-André Fortin et de Rick Hughes.

Il y avait un je ne sais quoi dans l’air qui s’est avéré contagieux pendant ce spectacle offert par l’ensemble fêtant ses 25 ans cette année. La région s’appuie sur d’excellents musiciens, disons-le. Aux côtés des quatre interprètes visiblement heureux d’être sur scène, ils ont présenté certaines des plus grandes chansons françaises, allant de Je ne regrette rien (Édith Piaf) aux Champs Élysées (Joe Dassin), en passant par Et Maintenant (Gilbert Bécaud), Hier encore (Charles Aznavour) et Que je t’aime (Johnny Hallyday), ainsi que les hits des Beatles, dont les incontournables I wanna hold your hand, Yesterday – interprétée en version instrumentale uniquement –, Come together, Imagine, All you need is love et Hey Jude, en rappel.

Vraiment, l’Île-des-Moulins a vibré sous l’enthousiasme du public qui a forcé, tellement il en redemandait, l’ensemble à reprendre les notes de Hey Jude une fois le salut terminé. Les artistes ont d’ailleurs plus d’une fois souligné la générosité de l’auditoire, qui ne s’est pas fait prier pour se lever afin de danser et de chanter à plusieurs reprises.

Le quatuor vocal

On a découvert Stéphanie Bédard à Star Académie et depuis, elle fait son chemin plus discrètement que certains autres académiciens, mais quelle voix! Son interprétation d’Une femme avec toi (Nicole Croisille) a fait lever d’un bond les spectateurs de leur chaise de camping.

L’émotion était au rendez-vous tout au long de ce spectacle présenté par la Sinfonia de Lanaudière en compagnie notamment de Stéphanie Bédard, sur la photo. (Photo : Pénélope Clermont)

Antoine Gratton s’est permis une visite au parterre qui a tout aussi égayé le public avec Got to get you into my life. L’artiste avait plus tôt fait chanter les gens avec Voici les clés et Qui a le droit. Son énergie a bien servi le spectacle, tout comme celle du «rocker national» Rick Hughes, comme l’a présenté Stéphane Laforest, maestro. Moins flamboyant que les deux autres, mais très juste dans ses interprétations, Marc-André Fortin a notamment été très touchant avec Imagine.

Concluons avec M. Laforest, chef d’orchestre et fondateur de la Sinfonia, qui a encore une fois su réunir des artistes de différents horizons pour créer un spectacle qui a ravi des milliers de spectateurs. Et il fallait le voir se tourner à l’occasion vers le public, un sourire satisfait au visage alors qu’il dirigeait ses musiciens, sa baguette à la main, pour constater qu’il partageait le même plaisir que tous.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar