La Mascouchoise couronne ainsi une saison de rêve…

Émilie Mondor, lauréate d’un Maurice de Sports Québec !

1998 aura été une saison de rêve à tous les plans pour la jeune coureuse Émilie Mondor. A son palmarès déjà bien rempli, la Mascouchoise a ajouté un Maurice, prix remis aux meilleurs athlètes de la province par Sports Québec.

Gilles Bordonado

Émilie a remporté le Maurice de l’athlète féminine de l’année de niveau canadien, le tout a été rendu public lors du Gala de Sports Québec présenté en direct sur le Réseau des Sports le week-end passé. Elle en a profité pour remercier ses parents et ses entraîneurs, qui lui permettent de progresser en les appuyant dans ses objectifs.

La jeune coureuse de demi-fond n’en était pas à ses premiers honneurs cette saison, ayant été consacrée meilleure athlète féminine du Québec par la Fédération québécoise d’athlétisme. Le journal La Revue, dans sa revue de l’année, avait d’ailleurs fait d’Émilie, sa personnalité sportive de 1998.

Après avoir retenu l’attention lors des Jeux du Québec et aux championnats canadiens en 1997, Émilie a connu une année 1998 tout à fait extraordinaire. Son grand talent a littéralement explosé à la phase du monde en 1998.

Se classant 10e au championnat mondial de cross-country au Maroc en mars, la jeune athlète de niveau juvénile a remporté, en juillet en Ontario, deux médailles d’or aux championnats canadiens junior, soit au 1500m et au 3000m stepple chase.

Plus tard en août en Colombie Britannique, Émilie a remis ça aux championnats canadiens d’athlétisme cadets-juvéniles en Colombie Britannique en août, remportant trois médailles d’or individuelles aux 800m, 1500m et 3000m, se permettant même d’enregistrer un record canadien au 800m. Elle ajoutait une médaille d’argent au relais.

Cette étudiante en science de la nature au Cégep Ahuntsic a bien mérité ces grands honneurs. Elle est véritablement une athlète d’exception… Bravo !

Partager cet article

Commentez l'article

avatar