La nouvelle structure prend forme

La nouvelle structure prend forme
Amélie Parmentier est la nouvelle directrice du service de l'environnement et du développement durable de la MRC Les Moulins. (Photo : courtoisie)

La MRC 3.0 promise par le rapatriement du Centre local de développement économique des Moulins et de Tourisme des Moulins pour ne former qu’une seule et même structure encore plus efficace continue de prendre forme. Plusieurs résolutions en ce sens ont été adoptées lors de la dernière séance du conseil, le 22 janvier.

Un poste de directeur du service de l’environnement et du développement durable a été créé. Amélie Parmentier, titulaire d’une maîtrise en génie de l’environnement et détenant 13 ans d’expérience dans le domaine, a été nommée à ce poste. Elle occupait auparavant celui d’Ingénieure en gestion des cours d’eau, poste qui a été aboli. Le premier dossier majeur qu’elle devra gérer dans ses nouvelles fonctions est l’élaboration et la mise en œuvre du plan régional des milieux humides et hydriques, qui doit être prêt avant 2022. Un poste de biologiste a aussi été créé par le conseil.

Notons en outre la création du comité consultatif économique et du comité consultatif touristique. Deux représentants de chacun de ces comités seront éventuellement désignés au sein du comité du développement économique et touristique de la MRC des Moulins qui, lui, est plus large.

Plusieurs résolutions concernant InnoHub La Centrale ont été adoptées. D’abord, les conventions d’incubation des entreprises Rhinocharge et Claret Canada ont été cédées à la MRC. Un mandat de plus de 5 300 $ a été donné pour améliorer le site Internet d’InnoHub. Il s’agit en fait d’y ajouter un volet transactionnel et d’autres fonctionnalités, explique Claude Robichaud, directeur général de la MRC.

Le conseil a annoncé la création d’une table équestre. Selon le préfet Guillaume Tremblay, il s’agit d’un bel exemple de la synergie que la MRC veut créer en évitant le dédoublement d’initiatives. «La MRC voulait développer ce secteur d’activités par le biais du PDZA (Plan d’aménagement de la zone agricole) et Tourisme des Moulins travaillait aussi là-dessus de son côté. On peut réunir ces gens», précise le maire de Mascouche.

Nous avons également appris que deux cérémonies civiques de nouveaux arrivants seront organisées dans quelques semaines à Mascouche et à Terrebonne. Les détails entourant ces événements seront connus sous peu.

Texte : Jean-Marc Gilbert

Partager cet article

Commentez l'article

avatar