LA REVUE A 60 ANS – D’une cuisine à la rue Sainte-Marie

Photo de Mélanie Savage
Par Mélanie Savage
LA REVUE A 60 ANS – D’une cuisine à la rue Sainte-Marie
Photo : archives La Revue

Aimé Despatis a créé le journal La Revue de Terrebonne… dans sa cuisine familiale de la rue Théberge! Plus tard, il déménageait ses bureaux dans son garage, comme on le voit sur cette photo de 1972. On y reconnaît Yves Chartrand, journaliste, et Marie-France Despatis, alors réceptionniste et commis. Éventuellement, La Revue s’installera dans des locaux sur la rue Saint-André, dans le Vieux-Terrebonne. Et c’est à la fin des années 1970 que l’hebdomadaire a posé ses valises sur la rue Sainte-Marie, où il se trouve toujours.

Partager cet article

5
Commentez l'article

avatar
2 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Mélanie SavageRéal Vaillancourt,Gilles BordonadoJeannine CossetteRichard Auteurs de commentaires récents
Richard
Invité
Richard

Pour connaître l’histoire du fondateur de la Revue, vous pouvez consulter une biographie et un documentaire sur Aimé Despatis. L’ouvrage s’intitule Aimé Despatis. Un journaliste engagé et un gardien de la mémoire. Et le documentaire porte le titre suivant ; Aimé Despatis, journaliste, fondateur de la Revue de Terrebonne. J’en suis l’auteur. Merci de diffuser l’information.

Jeannine Cossette
Invité
Jeannine Cossette

Très belle histoire et surtout de la détermination à Aimé Despatis et bravo à vous tous pour la continuité Merci à toi Gilles qui protège toujours notre histoire patrimoniale 😊🎂

Gilles Bordonado
Invité
Gilles Bordonado

Merci Jeannine !

Réal Vaillancourt,
Invité
Réal Vaillancourt,

Félicitations pour votre 60è anniversaire. Toujours fier de recevoir le journal. En souvenir de M. Aimé Despatis, fondateur, ,Mme Marie-France Despatis et M. Gilles Bordonado. I Bravo . Sans oublier tous les journalistes chevronnés. Toujours de bonnes informations. Bonne continuité.
Une équipe du tonnerre… vous êtes le soleil de notre communauté.