LE CARREFOUR : La sécurité des enfants avant tout

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
LE CARREFOUR : La sécurité des enfants avant tout
Pour une question de sécurité, les pistes cyclables et multifonctions des rues Pierre-Laporte et de la Chesnaye seront déneigées pour servir de corridors scolaires. (Photo : Pénélope Clermont)

PISTES CYCLABLES DÉNEIGÉES À L’ARC-EN-CIEL

La Ville de Terrebonne a acquiescé à une demande de la Commission scolaire des Affluents (CSDA) et du conseil d’établissement de l’école primaire l’Arc-en-Ciel, dans le secteur Lachenaie, et fera déneiger les pistes multifonctions sur les rues Pierre-Laporte et de la Chesnaye pour qu’elles servent de corridors scolaires.

«C’est évidemment une question de sécurité pour les élèves, notamment en saison hivernale», nous dit Éric Ladouceur, responsable des communications à la CSDA.

«L’école est située sur la rue Pierre-Laporte, ajoute-t-il, une rue à deux voies en sens inverse et bordée par une piste cyclable. À certains endroits, il n’y a pas de trottoir, alors c’est un danger pour les jeunes qui n’ont d’autres choix que de marcher dans la rue. C’est une décision de la Ville de Terrebonne qui est satisfaisante autant pour la CSDA que le conseil d’établissement. Au printemps et à l’automne, les élèves empruntent déjà ces pistes cyclables pour se rendre à l’école.»

Politique en préparation

«Nous travaillons actuellement sur une politique pour le déneigement des passages et pistes multifonctions qui mènent ou non à une école», mentionne Sébastien Marcil, aux communications à la Ville de Terrebonne.

«Chose certaine, le tassage de la neige se fait systématiquement lors de chaque tempête. Quand la piste multifonction est complètement enneigée et qu’il y a rétrécissement de la chaussée, nous demandons à l’entrepreneur de souffler la neige sur les terrains», conclut-il.

La conseillère du quartier 15, Nathalie Lepage, semblait en accord avec cette décision. «Si c’est le cas, je crois que ça se fera au nom de la sécurité des élèves.»

Partager cet article

Commentez l'article

avatar