La Sinfonia de Lanaudière vient encore charmer Terrebonne

Par Stéphane Fortier
La Sinfonia de Lanaudière vient encore charmer Terrebonne
Stéphane Laforest mène de main de maître la Sinfonia de Lanaudière.

À l’occasion des Journées de la culture, la Sinfonia de Lanaudière offrait un concert gratuit à l’église Saint-Louis-de-France de Terrebonne, un concert lors duquel plus de 500 personnes sont littéralement tombées sous le charme de l’orchestre.

La Sinfonia, dirigée par le maestro Stéphane Laforest, poursuivait sa tournée de huit églises de la région Lanaudière, et ce, grâce à une aide financière du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Ils étaient 22 musiciens à se produire en cet après-midi du 29 septembre.

Comme il était entièrement composé de cordes (violon 1, violon 2, violon alto, violoncelle et contrebasse, notamment), on devrait parler, dans ce cas-ci, d’un orchestre de chambre plutôt que d’un orchestre symphonique, puisqu’on n’y retrouvait que des instruments à cordes et pas de vents ni de percussions.

Heureux d’être à Terrebonne

D’entrée de jeu, le directeur de l’orchestre et maestro, Stéphane Laforest, s’est dit très heureux de voir la Ville de Terrebonne inviter son groupe à se produire à Saint-Louis-de-France. «Le concert de Terrebonne s’avérait un tour du monde en musique du fait que l’on jouait des œuvres d’auteurs originaires d’un peu partout dans le monde, d’indiquer Stéphane Laforest. Et pas nécessairement des œuvres connues.» Ce dernier croit qu’il est important de faire découvrir au public des pièces moins connues, mais tout aussi envoûtantes. Ainsi, on a pu entendre des morceaux des incontournables Mozart (Autriche), Bach, Beethoven (Allemagne), Gustav Holst (Angleterre), Vivaldi (Italie), Offenbach, Ravel (France), Tchaïkovski (Russie) et de bien d’autres.

Si l’objectif de Stéphane Laforest et de la Sinfonia de Lanaudière est de rendre la musique classique plus accessible, on peut dire que c’est mission accomplie. «Avec des gens comme Marc Hervieux, Natalie Choquette, Alain Lefebvre et autres, cela facilite la tâche», soutient le maestro.

Lors du concert à Terrebonne, on a vu un Stéphane Laforest prendre le temps, entre chaque pièce, de parler des auteurs et de leurs œuvres. «Ce sont de très belles mélodies, moins connues certes, et je veux les faire découvrir au public», insiste-t-il.

L’idée des concerts dans les églises de Lanaudière était de faire en sorte qu’au lieu de dire au public de se déplacer pour aller voir se produire la Sinfonia, c’est la Sinfonia qui se déplace chez eux, et ce, à prix modique, toujours grâce au FARR.

Au cours de la dernière année, la Sinfonia de Lanaudière a présenté 34 concerts, dont 17 pendant l’été. «Nous sommes premiers de classe en matière de nombre de concerts, de programmes. Seulement cet été, nous avons connu un succès incroyable avec pas moins de 500 spectateurs par concert», de rapporter Stéphane Laforest avec fierté.

La Sinfonia de Lanaudière reviendra certainement à Terrebonne, cette fois avec un concert de la série classique composé de 30 à 50 musiciens. Un vrai concert symphonique.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar