La TransTerrebonne en route vers La Plaine

La Revue l’avait annoncé il y a quelques semaines, mais cette fois-ci, c’est officiel : la TransTerrebonne se rendra jusque dans le secteur La Plaine dès juillet 2006.

Éric Ladouceur

C’est le maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille, accompagné de plusieurs personnes impliquées dans le projet, qui en a fait l’annonce le 21 septembre, en dévoilant le nouveau tracé de 8,5 kilomètres.

Bordé par des terres agricoles, des secteurs boisées et des ruisseaux, ce tracé reliera la traverse cyclable de l’autoroute 640 (angle des boulevards du Plateau et des Seigneurs) à la rue des Glaïeuls, située dans un quartier résidentiel de La Plaine. Une autre phase permettant à la TransTerrebonne de relier le vieux village de La Plaine viendra compléter le projet lorsque les ententes requises seront conclues.

Phases II et III

Ce nouvel aménagement, construit au coût de 1,7 M$, représente la deuxième phase du vaste réseau cyclable débuté en 2001, après la fusion de Terrebonne. Une troisième phase, permettant de rallier le secteur est de Lachenaie (Carrefour des fleurs), est également prévue dans les plans de la Ville. Là encore, des études et ententes restent à conclure avant de procéder aux travaux.

Une fois complété, le réseau cyclable terrebonnien reliera non seulement tous les secteurs de la ville, mais également tous les grands parcs : l’Île-des-Moulins (sud), le parc de la Coulée (centre), le parc Philippe-Villeneuve (nord), le parc des Rives (ouest) et le parc du Ruisseau de feu (Est). « C’est le fruit de quatre ans de travail et de négociations, qui permettra à l’ensemble de la population d’avoir accès à un des plus beaux réseaux cyclables au Québec. Ce n’est pas juste moi qui le dis, mais aussi les gens de la Fondation nationale du Sentier Transcanadien avec qui nous collaborons », a indiqué le maire Robitaille.

Traverser le Canada

De fait, présent lors de l’annonce, Stéphane Malenfant, de la Corporation de loisir et de sport de Lanaudière, a confirmé que le réseau terrebonnien pourrait éventuellement faire partie d’un projet encore plus vaste, celui d’un sentier qui traverserait du nord au sud la région de Lanaudière (140 km), et qui s’imbriquerait dans le projet du Sentier Transcanadien, un réseau de plus de 18 500 km à travers tout le Canada.

Des projets qui font « saliver » des organismes comme le Groupe Plein Air Terrebonne et Vélo Terrebonne, qui sont chargés notamment d’animer la TransTerrebonne. D’ailleurs, avec le nouveau tronçon jusqu’à La Plaine, on parle déjà d’augmenter le nombre de participants au prochain Tour au Clair de Lune.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar