Lagacé-Aurelien et Sauvé repêchés dans la LHJMQ

Photo de Pierre-Luc Chenel
Par Pierre-Luc Chenel
Lagacé-Aurelien et Sauvé repêchés dans la LHJMQ
Maxime Sauvé a ressenti un soulagement et de la fierté en entendant l’Armada prononcer son nom au 14

Jaheem Lagacé-Aurelien et Maxime Sauvé ont trouvé preneur lors de la séance de sélection de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le 8 juin, à Québec.

Les deux représentants de la MRC Les Moulins sont issus du hockey scolaire du Réseau sport étudiant du Québec.

Jaheem Lagacé-Aurelien a été une prise du Phœnix de Sherbrooke en 10e ronde. L’attaquant a joué la dernière saison avec l’école secondaire du Coteau de Mascouche. «Toute la nervosité que j’avais en moi est partie quand j’ai entendu mon nom. C’est un moment qui m’a envahi de joie, a-t-il dit. J’étais tellement content qu’on dirait que j’oubliais tout ce qui se passait autour de moi.»

Avec le Phœnix, Jaheem Lagacé-Aurelien avait seulement rempli un questionnaire envoyé par courriel, contrairement à d’autres équipes avec lesquelles il a eu des entretiens.

Le Mascouchois a récolté 45 points en 30 parties la saison dernière. «Je peux apporter beaucoup d’offensive avec ma vitesse, ma vision du jeu et mon contrôle de la rondelle, a décrit l’attaquant. Je peux aussi apporter du momentum en m’impliquant physiquement dans les coins avec mon bon gabarit.»

Un Terrebonnien avec l’Armada

En 14e ronde, l’Armada de Blainville-Boisbriand a jeté son dévolu sur Maxime Sauvé. Le Terrebonnien a évolué avec l’Académie Sainte-Thérèse. «C’est un grand soulagement et puis rapidement après, c’est une grande fierté. En descendant vers le parterre, on pense à toutes les heures de travail et tous les efforts qu’on a mis. On pense à tous ceux qui nous ont aidés là-dedans : mes parents, ma famille et tous les entraîneurs qui ont cru en moi et ont donné sans compter, a-t-il mentionné. Dans ma tête, je remercierais toutes ces personnes qui m’ont aidé à réaliser mon rêve. D’ailleurs, j’en profite pour remercier Patrick Boileau et Ramzi Abid, deux personnes qui ont été très significatives dans mon développement.»

Le défenseur a obtenu 9 points en 30 rencontres. De plus, il a joué quatre parties avec les Phénix du Collège Esther-Blondin. Maxime Sauvé est un passionné de son sport et il veut transporter cet aspect dans sa nouvelle équipe. «Quand on se [greffe] à une nouvelle équipe, le but ultime est toujours de gagner le plus gros trophée possible, peu importe le prix à payer, a conclu le hockeyeur, qui se qualifie comme étant un défenseur qui s’implique dans les deux sens de la patinoire. J’aime aussi me servir de mon gros gabarit pour gagner mes batailles à un contre un. J’ai aussi une très bonne relance et un bon tir, dont j’aime me servir.»

Partager cet article

Commentez l'article

avatar