Laissez notre bibliothèque au cœur de la vitalité du Vieux-Terrebonne

Laissez notre bibliothèque au cœur de la vitalité du Vieux-Terrebonne

Cette lettre d’opinion fait référence à l’article intitulé Réflexion autour des bibliothèques de Terrebonne, publié dans notre édition du 20 mai, portant sur une étude visant entre autres à analyser « le repositionnement de la bibliothèque de l’Île-des-Moulins et la possibilité de construire une grande bibliothèque centrale ». Soulignons que la Ville de Terrebonne n’a pas formulé son intention de fermer la bibliothèque de l’Île-des-Moulins.

Fermer la bibliothèque de l’Île-des-Moulins? Non! Me rendre avec mes enfants à ce beau monument, sans auto, est synonyme de qualité de vie.

Pour comprendre l’erreur que serait la centralisation des services de bibliothèque, nous n’avons qu’à considérer la défaillance de la Cité du Sport. Maintenant, pour un matin ou un après-midi de baignade, au lieu d’enfourcher nos vélos jusqu’à l’école secondaire Armand-Corbeil, nous émettons des gaz à effet de serre pour nous rendre à ce gigantesque terrain situé sur le boulevard des Entreprises. Les autobus ne s’y rendent pas en moins d’une heure, et pas du tout le samedi et le dimanche matin. Ainsi, ma famille contribue […] à la saturation de l’autoroute 640 et sans doute aux cris en faveur de son expansion en cette ère de crise climatique. Tout ce que nous demandions était l’accès à une piscine!

Grâce à l’expérience du confinement lié à la COVID-19, se réveille au sein de la population une conscience accrue de l’importance d’une vie de quartier. Autant la communication se fait de façon virtuelle, autant on tisse des liens avec notre famille, nos voisins et tout notre entourage qui se trouve à distance de marche. Que ce soit par la présence d’épiceries, de boutiques, de piscine ou de bibliothèque, on vit mieux lorsque les services essentiels se situent à proximité de chez soi.

La firme Gagné Leclerc Groupe conseil aura, au prix de 62 500 $ plus taxes, son mot à dire sur un éventuel « repositionnement » des services. Mais moi je dirai gratuitement au comité exécutif de la Ville : laissez notre bibliothèque là où elle est, au cœur de la vitalité du Vieux-Terrebonne!

Luke Mayba, citoyen de Terrebonne

Partager cet article

3
Commentez l'article

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Aa desrochersKarineYvonne Leroux Auteurs de commentaires récents
Yvonne Leroux
Invité
Yvonne Leroux

Heu…non…faut garder la bibliothèque à L’Ile des Moulins!!!

Karine
Invité
Karine

Cet article m’interpelle beaucoup. Je suis une «  migrante » dans votre belle région de Lanaudière depuis 10ans, l’amour m’y a invité. Précédemment, j’ai habité 22ans sur l’île de Montréal, ( dans 8 quartiers différents) d’où j’ai quitter la belle région de l’Abitibi qui m’a vue naître. Je vous parle de mon parcours pour peut-être justifier mon opinion, que « j’en ai vus d’autre ». (Régions, villes, quartiers) Mon opinion est celle-ci: plutôt que de déplacer, centraliser ou demander des expertises, développons. Depuis 10 ans que j’attends le développement de l’observatoire Faunique rue St-charles ( à l’Est du pont Charles de Gaule), 10ans… Lire la suite »

Aa desrochers
Invité
Aa desrochers

Quelqu’un dans l’entourage des politiciens doit avoir un terrain à vendre et il fait des pressions pour déménager la bibli5