L’art au profit de la détente

L’art au profit de la détente

La Terrebonnienne Isabelle Brien n’a jamais vraiment eu d’intérêt pour l’art avant qu’elle ne découvre les mandalas, cet art qui consiste à partir d’un point central sur une feuille, un morceau de bois ou toute autre surface et à élaborer un cercle constitué de différentes formes ou représentations autour de ce point. C’est surtout le sentiment de «calme profond» qu’apporte cet exercice qui a motivé Mme Brien à continuer dans cette forme d’art. «J’ai un cerveau très cartésien. Ça m’a permis de découvrir mon côté créatif. C’est aussi ce que les gens viennent chercher dans les ateliers que je donne.» Cet art peut être réalisé sur différentes surfaces et avec divers types de médiums, tels que l’encre, la peinture, l’acrylique et le crayon. La pierre est le support qu’Isabelle Brien préfère pour la grande majorité de ses créations, d’où le nom du site Web où elle propose ses œuvres et ses ateliers, Pierre du Cœur. Si la réalisation d’un mandala peut sembler complexe, Mme Brien assure que c’est moins compliqué qu’on l’imagine. Elle vous suggère de venir à un atelier pour vous initier à cet univers et découvrir l’énergie que vous pouvez en tirer. Information : www.pierreducoeur.com. (JMG)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar