Le 11e Relais pour la vie récolte 431 535 $

Par Stéphane Fortier
Le 11e Relais pour la vie récolte 431 535 $
Le dévoilement du montant amassé pour l’édition 2019 du 11e Relais pour la vie Terrebonne-Mascouche. (Photo : courtoisie)

Pas moins de 804 participants, disséminés parmi 84 équipes, ainsi que des centaines de donateurs ont permis au 11e Relais pour la vie de Terrebonne-Mascouche de récolter une somme de 431 535,63 $ en cette nuit du 7 au 8 juin à l’Île-des-Moulins de Terrebonne.

L’année dernière, la 10e édition avait rapporté 618 000 $, un sommet, ce qui la classait premier rang au Canada, rien de moins. Le Relais 2019 a toutefois largement dépassé son objectif, qui était de 300 000 $.

Au nombre des participants, on comptait 168 porteurs d’espoir et autant d’aidants. Au son de plusieurs artistes invités, les participants ont amorcé la soirée du 7 juin par une marche autour de l’Île-des-Moulins, marche qui s’est poursuivie jusqu’aux petites heures du matin, le samedi. «Le Relais pour la vie, ça ne s’explique pas, ça se vit, a d’abord exprimé le président du comité organisateur, Luc Renaud. Vous savez, ce Relais, c’est en grande partie pour les porteurs d’espoir que nous le faisons», s’est-il empressé d’ajouter.

Pour Luc Renaud, le Relais pour la vie de Terrebonne-Mascouche demeure sans nul doute le plus beau grâce à son site enchanteur et à son ambiance chaleureuse. «D’ailleurs, nous avons été choisis cette année pour illustrer le visuel au niveau national», de rappeler fièrement le président du comité organisateur.

Nous sommes plus grands que le cancer

Après les cérémonies d’ouverture, au cours desquelles plusieurs dignitaires se sont adressés au millier de personnes présentes sur l’île, les survivants, ou porteurs d’espoir, ont eu l’honneur d’effectuer le premier tour. L’émouvante cérémonie des luminaires a suivi à 20 h 40. «Je suis fier de voir autant de gens réunis ce soir. Marcher ensemble est l’occasion de le faire pour une excellente cause», a mentionné le maire de Terrebonne, Marc-André Plante. «Vous êtes une lueur d’espoir», a ajouté le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay. «La vie ne tient souvent qu’à un fil, mais se battre pour un avenir meilleur et en santé est le plus grand défi, a poursuivi le président du conseil des Ambassadeurs, Éric Rousseau. Nous vivons tous des pertes et des drames, mais c’est lorsqu’on voit une ville qui se lève ensemble, comme aujourd’hui, que point l’espoir», a-t-il fait remarquer.

Le président de Medifice, présentateur officiel du Relais 2019, Marcel Landry, a rappelé que l’événement est une belle occasion de reconnaître le courage et la détermination de tous ceux qui, touchés par cette maladie, ne baissent jamais les bras. «Le Relais pour la vie est une opportunité de leur rendre hommage», a-t-il mentionné.

Trois cérémonies

Au cours de la soirée, en plus de la marche en tant que telle, on a évoqué le fait que les porteurs d’espoir étaient une façon de célébrer la vie. «Nous prenons également le temps de rendre hommage aux gens disparus et nous rappelons qu’il est important de s’engager à adopter de saines habitudes de vie. Nous mettons toujours l’accent sur le positif, soit l’espoir», de mentionner Caroline Marsan, agente principale de développement du Relais pour la vie.

Rappelons qu’il y a 75 Relais pour la vie au Québec qui ont amassé pas moins de 11 M$. «Nous sommes l’organisation (Société canadienne du cancer), qui investit le plus dans la recherche», fait remarquer Luc Renaud en guise de conclusion.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar