Le bilan de Guillaume Tremblay et de son équipe

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Le bilan de Guillaume Tremblay et de son équipe
Devant 200 personnes, le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a dressé le bilan de son administration lors d’un dîner organisé par la CCIM. (Photo : Gilles Fontaine)

DÎNER DU MAIRE DE MASCOUCHE

La Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins (CCIM), en partenariat avec Bellemare & Gilbert Architectes et la MRC Les Moulins, tenait, le 11 juin, le traditionnel dîner du maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, au Pavillon du Grand-Coteau. Pour le premier magistrat, il s’agissait d’une 6e rencontre du genre avec les gens d’affaires de la MRC Les Moulins. Près de 200 personnes y ont assisté.

Comme à l’habitude, Guillaume Tremblay a dressé le bilan des projets menés à terme par la Municipalité au cours des 12 derniers mois, ainsi que des projets qui restent à réaliser.

Domaine seigneurial

D’entrée de jeu, M. Tremblay a souligné le protocole d’entente avec la Communauté métropolitaine de Montréal relativement à l’acquisition de 211 hectares formant la forêt domaniale. «Cette entente évaluée à 3,3 M$ permettra enfin de redonner ce terrain privé, et milieu naturel d’exception, à la communauté», a-t-il mentionné.

Il n’a pas manqué de faire état de l’avancement de la piscine municipale. «Au cours des derniers mois, nous avons également commencé l’aménagement des sentiers qui traversent une partie du domaine seigneurial, permettant ainsi de relier les secteurs du manoir et du plateau, à proximité de la future piscine, que nous pouvons maintenant appeler le Complexe aquatique Desjardins. Ce projet est le résultat d’une entente conclue avec un OBNL, permettant à la municipalité de disposer d’un tel équipement de pointe sur son territoire, à un coût moindre lorsque nous le comparons avec des projets similaires. De plus, cet OBNL a pour objectif de remettre les profits à la communauté, notamment en soutenant la lutte au décrochage scolaire. Déjà, j’ai eu vent que l’OBNL sera un fier partenaire du hockey mineur de Mascouche en offrant de nouveaux chandails à toutes les équipes, dès cette année, représentant une aide de 75 000 $.»

Nouveautés technologiques

La participation des invités était requise pendant le dîner, alors que Guillaume Tremblay a interrogé directement les personnes présentes, lesquelles pouvaient répondre par le biais d’une application mobile. «À Mascouche, nous faisons beaucoup d’efforts depuis quelques années afin de rendre notre ville plus participative. Ce dîner n’y fera pas exception», a lancé le maire avant la première question. Interdiction complète des sacs de plastique, mesures favorisant le développement des affaires et éléments affectant la croissance des entreprises ont été abordés.

Après le repas, Guillaume Tremblay a aussi répondu à une question ouverte :

«Quels sujets souhaiteriez-vous aborder lors d’une prochaine séance d’information?» Le maire a abordé trois sujets : le futur du Golf de Mascouche, l’importance d’être soutenu par les ressources du territoire lors du démarrage ou de la croissance d’une entreprise, et une meilleure connaissance du monde communautaire. Quant au golf, il a rappelé que les problèmes de circulation devront en grande partie être résolus avant qu’il soit développé.

***

Questions posées par Guillaume Tremblay et résultats

 

Est-ce que Mascouche devrait interdire complètement l’utilisation de sacs en plastique sur son territoire?

Oui à 90 %.

 

Parmi ces éléments, lequel est le plus susceptible d’affecter la croissance de votre entreprise?

La congestion routière à 22 %, les charges fiscales à 17 %, la pénurie de main-d’œuvre à 50 % et le commerce en ligne à 11 %.

 

Parmi ces mesures, laquelle favoriserait le plus le développement des affaires sur notre territoire?

Accélérer et alléger les demandes de permis à 37 %, accroître le nombre de services offerts en ligne à 10 %, développer un programme de soutien financier pour les nouvelles entreprises à 26 % et promouvoir l’achat local à 27 %.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar