Le bois de chauffage, un grand ennemi potentiel

Afin de limiter la propagation de l’agrile du frêne sur le territoire, la Ville de Terrebonne rappelle les précautions à prendre lorsque vous planifiez l’achat de bois de chauffage.

Il faut savoir que le meilleur moyen de transport pour l’agrile, c’est le déplacement du bois. En effet, durant la majeure partie de son cycle de vie, l’agrile vit entre le bois et l’écorce. On demande donc aux citoyens de vérifier la provenance et les essences d’arbres, et on suggère d’acheter le bois localement.

Pour plus d’information sur l’agrile du frêne, visitez le www.sauvonsnosfrenes.ca.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar