Le compost arrive à Terrebonne

Pénélope Clermont
Le compost arrive à Terrebonne
Les conseillers municipaux Clermont Lévesque, Marie-Claude Lamarche, Frédéric Asselin, Marc Campagna, Paul Asselin et Michel Morin entourant Myriam Perreault, coordonnatrice en environnement pour la Patrouille environnementale, Jean-Luc Labrecque, conseiller et président de la Commission du développement durable et de l’environnement, et Geneviève Rivard, chargée de projet matières résiduelles. (Photo : Pénélope Clermont)

Découlant du Plan vert de la Ville de Terrebonne, un projet pilote de collecte de matières compostables a été dévoilé par le conseiller municipal et président de la Commission du développement durable et de l’environnement, Jean-Luc Labrecque, le 20 août.

En tant que projet pilote d’une durée d’un an, la collecte visera plus de 1 000 résidences réparties dans les quartiers 3 et 10, respectivement représentés par les conseillers Marie-Claude Lamarche et Frédéric Asselin. «En visant ces deux secteurs, le projet pilote va nous permettre d’évaluer les meilleures pratiques et d’identifier les méthodes les plus efficaces en vue d’instaurer une telle collecte sur l’ensemble du territoire. La participation des citoyens ciblés par le projet est donc essentielle et j’en profite pour les encourager à faire de cette collecte un succès», a expliqué M. Labrecque.

Dès la mi-septembre, les citoyens impliqués (qui auront tous été avisés par lettre) recevront un bac brun de80 litresqui sera dédié à la collecte de matières compostables. La collecte commencera le 26 septembre, soit la même journée que la collecte des résidus verts.

Divers outils seront mis en place afin de permettre aux citoyens d’y participer efficacement. Par exemple, la Patrouille environnementale fera du porte-à-porte, une capsule sera mise en ligne sur le site de la Ville, une ligne téléphonique d’information sera créée et une soirée d’information aura lieu en octobre.

Le projet, qui coûtera moins de 40 000 $, pris à même des budgets déjà disponibles à la direction environnementale, permettra à la Municipalité de profiter d’une plus grande redistribution des redevances à l’élimination du gouvernement, a précisé M. Labrecque.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar