Le CPE Bourgeons-Soleil fête ses 20 ans

Par Stéphane Fortier
Le CPE Bourgeons-Soleil fête ses 20 ans
Les enfants du CPE Bourgeons-Soleil ont été ravis d’y retrouver les personnages du conte "Le Petit Chaperon rouge".

Une pièce de théâtre, des tours de poneys, des jeux gonflables, des tirages de prix et la présence du Petit Chaperon rouge et du méchant loup, rien n’était trop beau pour souligner le 20e anniversaire du CPE Bourgeons-Soleil de Terrebonne, le 7 septembre.

Le CPE a également profité de cette journée pour tenir son assemblée générale annuelle. Une telle assemblée implique qu’il y a élection d’un nouveau conseil d’administration.

«En fait, une seule personne doit quitter son poste, puisque son enfant commence l’école cette année et que seules les personnes ayant un enfant au CPE peuvent siéger au conseil d’administration, exception faite d’un membre de la communauté qui n’a pas besoin d’avoir un enfant inscrit à la garderie», explique Louise Lachapelle, directrice générale du CPE Bourgeons-Soleil.

En plus de l’assemblée, une conférence était offerte aux parents présents et ces derniers ont également eu droit à la présentation des états financiers.

«Actuellement, le CPE Bourgeons-Soleil dispose de trois installations», nous dit Karim Mabrouky, président du conseil d’administration du CPE.

Et celle qui était à l’école Armand-Corbeil? «Il est vrai que nous avons dû partir, mais il manquait d’espace à l’école, c’est la raison du départ. Il est question de développer une nouvelle annexe à l’école pour disposer de plus de place, c’est en projet actuellement. Nous retournerons donc à Armand-Corbeil incessamment et nous aurons aussi d’autres installations ailleurs», promet M. Mabrouky.

178 enfants chaque jour

Louise Lachapelle, qui occupe le poste de directrice depuis les balbutiements du CPE, va également en ce sens. «Nous avons 178 enfants chaque jour, et ce, sans compter les enfants qui sont là à temps partiel. Nous disposons d’un espace trop petit, nous cherchons à nous relocaliser», dit-elle.

Rappelons que le CPE Bourgeons-Soleil, c’est une soixantaine d’employés et un budget de quelque 3 M$ année.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar