LE PLAINOIS : Elle brille partout où elle passe

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
LE PLAINOIS : Elle brille partout où elle passe
Médaillée de bronze lors des championnats nationaux de balle rapide avec l’équipe du Québec, Annabelle Guay a aussi été nommée dans le trio des meilleures voltigeuses du Canada. (Photo : Gilles Fontaine)

Elle rêve aux Olympiques et compte bien y arriver. Cependant, la Terrebonnienne Annabelle Guay, âgée de 16 ans, aura plusieurs marches à gravir avant de représenter le Canada en balle rapide.

Comme la plupart des enfants, Annabelle a joué au soccer. Son père étant un joueur de «balle», elle a décidé d’essayer le baseball. Visiblement, elle a apprécié. Elle n’avait que 10 ans.

Jusqu’en 2017, elle a pratiqué ce sport dans les ligues civiles organisées. Elle a joué avec les gars et dans les catégories élites. Annabelle a même eu la chance de participer aux championnats mondiaux des petites ligues (Little league world series).

En route vers les Olympiques

Annabelle Guay caresse plusieurs rêves, mais ce qu’elle souhaite le plus est de prendre part aux Jeux olympiques, notamment ceux de Paris en 2024. «J’ai toujours rêvé d’y être. En fait, depuis que je suis petite, lors des Olympiques, je faisais semblant d’y participer, peu importe le sport. Je m’exécutais pour imiter les athlètes», confie-t-elle.

En raison de ce rêve, elle a dû changer de sport. «Il n’y a pas de baseball féminin et mes chances de faire l’équipe nationale de baseball sont tout de même très minces.»

Un autre de ses buts est de jouer à la balle rapide pour un collège américain. «Je me suis inscrite sur un site qui nous aide dans ce processus. Je sais qu’il y a quelques « coachs » qui me suivent et j’ai reçu des messages. Je pourrai y jouer à 18 ans. Mon but est clairement de jouer en division 1 ou 2», spécifie l’athlète de Terrebonne.

Parmi les meilleures voltigeuses

Dernièrement, elle a participé aux championnats nationaux avec l’équipe du Québec. À sa première participation, elle s’est grandement démarquée, elle qui a été nommée dans le trio tout étoiles des voltigeuses. Vingt-quatre équipes y participaient.

Une voie s’ouvre devant Annabelle Guay pour qu’elle atteigne ses buts grâce à ses performances sportives. Le cas échéant, elle fera aussi briller Terrebonne.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar